RDC : couteaux tirés pour les postes dans les institutions, l’hon. Constant Mutamba remonte les bretelles des élus

Partager

La RDC seul pays au monde où la démocratie s’apparente aux conciliabules politiques malgré la volonté du peuple matérialisée dans les urnes lors des élections générales où, plus de 450 partis politiques étaient en compétition électorale pour la présidentielle, les législatives, les provinciales et les municipales mais sans issue pour la mise en place des institutions démocratiquement établies.

Disputes des postes à tous les niveaux après plus de 4 mois des élections, le bureau de l’Assemblée Nationale censé investir le prochain gouvernement toujours en chantier souffrant de l’appétit glouton des animateurs de l’union sacrée au pouvoir, la Première Ministre nommée depuis le 1 avril souffre d’harmonisation de listes des délégués ministrables recommandés par chaque regroupement politique composant la majorité au pouvoir. 

Pendant ce temps, l’opposition Politique minoritaire à l’AN, joue le rôle de spectatrice sans poids politiques pour se faire entendre dans ce qui s’apparente comme le partage du dernier gâteau des personnalités politiques que le peuple semble en avoir marre de voir les mêmes visages diriger sans compétence.

Le renouvellement de la classe politique prônée par le Président National de l’opposition républicaine DYPRO de l’honorable Constant Mutamba a été ralentie par les résultats des élections de décembre 2023.

Constant Mutamba avec ses 6 propositions de loi dans sa gibecière, hausse le ton sur son compte X pour rappeler à ses collègues députés nationaux de leurs rôles comme élus du peuple pour pondre de lois réformant le bon fonctionnement du pays et non acteurs des disputes de partage des postes dans les institutions retardant ainsi, le bon fonctionnement des institutions de la République.

La Rédaction

Articles similaires

Après son investiture à l’assemblée nationale : Judith Tuluka Suminwa se met au travail...

À l’issue du premier Conseil des ministres tenu ce vendredi à la Cité de l’Union africaine, et qui a été consacré essentiellement à une prise de contact entre le Président et les membres du gouvernement, la Première ministre Judith Suminwa Tuluka n'a pas tardé à livrer ses impressions à la presse.

Investiture du Gouvernement : l’honorable Christophe Mpangi satisfait du programme dévoilé par la Première...

C'est au sein de l'Assemblée nationale que le nouveau gouvernement a été investi lors d'une plénière organisée ce mardi 11 juin 2024, dirigé par le président de la chambre basse du Parlement Vital Kamerhe, que la Première ministre Judith Suminwa Tuluka a décortiqué les points de son programme durant ses 5 prochaines années à la tête de la Primature. 

Meurtre de plus de 40 personnes par les ADF à Beni : Martin Fayulu...

Face à cette nouvelle attaque meurtrière des rebelles d'Allied démocratic forces (ADF) en territoire de Beni, province du Nord-Kivu, le président du parti ECiDé, Martin Fayulu, n'a pas mâcher les mots pour indexer le régime Tshisekedi ‘’ d'impuissance et irresponsable ‘’.