Bureau Assemblée nationale : Kisombe prévient Félix Tshisekedi de veiller sur les candidats « obsédés du pouvoir » qui seront ses potentiels concurrents en 2028

Partager

Les élections du bureau définitif de l’assemblée nationale de la République démocratique avancent à grands pas et plusieurs candidats se sont pointés avec leurs candidatures pour raffler cette chaise de la gestion de cette institution du pays.

Lors de son passage dans une émission « Politik ya Congo » sur une chaîne de la place, Totshumany Kisombe, président de la Nouvelle génération politique pour Fatshi, tire l’attention du chef de l’État sur certains chefs des camps politiques qui préfèrent occuper le poste de la présidence de l’Assemblée nationale pour simplement se faire de la force pour leurs candidatures à la présidentielle de 2028.

« Beaucoup qui cherchent à occuper l’assemblée nationale aujourd’hui qui vont quitter à quelques mois avant les élections de 2028 pour leur positionnement, il vont essayer à ne pas assumer le bilan de Félix Antoine Tshisekedi. Il y a beaucoup d’autres qui sont des loups mais vêtus d’une autre peau, et les autres sont des caméléons politiques, et moi je n’aime pas que ces 5 ans de Fatshi soient perdus aux côtés de ces personnes. Il ne faudrait pas qu’à l’assemblée nationale qu’il y ait un homme qui a des ambitions pour éventuellement la présidentielle de de 2028, le Chef de l’État doit vraiment beaucoup veiller sur celà pour que ce deuxième mandat serve au social des congolais » signale Totshumany Kisombe.

Cet ancien proche de Vital Kamerhe tacle déjà que la tête de la chambre basse du parlement doit être occupé par la nouvelle génération composée des gens au risque zéro, au lieu des certains politiques qui d’après lui, serait obsédés du pouvoir et se sont justes maquillés avec le nom du président de la République mais plus tard, ils seront dans la même course que Félix Tshisekedi pour la prochaine magistrature suprême.

En rappel, plusieurs têtes veulent la présidence du bureau définitif de l’Assemblée nationale de la RDC lors des prochaines élections qui seront organisées, c’est le cas notamment de Vital Kamerhe, Christophe Mboso, Sama Lukonde et tant d’autres, tous ont travaillé avec Félix Tshisekedi dans son premier mandat.

Siniori Junior

Articles similaires

Après son investiture à l’assemblée nationale : Judith Tuluka Suminwa se met au travail...

À l’issue du premier Conseil des ministres tenu ce vendredi à la Cité de l’Union africaine, et qui a été consacré essentiellement à une prise de contact entre le Président et les membres du gouvernement, la Première ministre Judith Suminwa Tuluka n'a pas tardé à livrer ses impressions à la presse.

Investiture du Gouvernement : l’honorable Christophe Mpangi satisfait du programme dévoilé par la Première...

C'est au sein de l'Assemblée nationale que le nouveau gouvernement a été investi lors d'une plénière organisée ce mardi 11 juin 2024, dirigé par le président de la chambre basse du Parlement Vital Kamerhe, que la Première ministre Judith Suminwa Tuluka a décortiqué les points de son programme durant ses 5 prochaines années à la tête de la Primature. 

Meurtre de plus de 40 personnes par les ADF à Beni : Martin Fayulu...

Face à cette nouvelle attaque meurtrière des rebelles d'Allied démocratic forces (ADF) en territoire de Beni, province du Nord-Kivu, le président du parti ECiDé, Martin Fayulu, n'a pas mâcher les mots pour indexer le régime Tshisekedi ‘’ d'impuissance et irresponsable ‘’.