RDC : le RFLAP met en garde toute personne qui profère des propos discriminatoires et sexistes à l’égard de la Première Ministre Judith Suminwa

Partager

Depuis la nomination, le 1er Avril 2024, de la Première Ministre Judith Suminwa Tuluka, les personnes animées d’un esprit de haine sans cause ne cessent de proférer des propos discriminatoires et sexistes sur les réseaux et à travers des médias, à l’égard de cette dernière. 

Ayant constaté cela, le Réseau des Femmes Leaders pour l’Accès à la Parole (RFLAP) lance un appel à la tolérance et au respect des femmes. 

Ci-dessous , l’intégralité du communiqué de presse signé par Mme Grâce Ngyke Kangundu, coordinatrice du RFLAP.

Communiqué de presse N°43/KN/CN/04/23

Face aux propos discriminatoires et sexistes tenus à l’égard de la Première Ministre Judith Tuluka: Le RFLAP dénonce, lance un appel à la tolérance et au respect des femmes 

Kinshasa, 11 avril 2023-, Le Réseau des Femmes Leaders pour l’Accès à la Parole (RFLAP) dénonce fermement les propos négatifs et les critiques à caractère sexiste proférés à l’égard de la Première Ministre Judith Tuluka depuis sa nomination à ce poste crucial de prise de décision.

Le RFLAP rappelle que toute forme de discrimination, qu’elle soit basée sur le genre ou toute autre caractéristique, est inacceptable dans notre société. 

En tant qu’organisation dédiée à la promotion de l’égalité des genres et à l’autonomisation des femmes, nous appelons à la tolérance et au respect envers toutes les femmes, y compris celles qui occupent des postes de leadership.

Nous invitons toutes les femmes congolaises et les hommes épris de justice à s’unir autour de la Première Ministre Judith Tuluka pour lui apporter leur soutien dans ses fonctions. Il est essentiel que nous travaillions ensemble pour créer un environnement inclusif où chaque individu, indépendamment de son genre, peut contribuer pleinement au développement de notre nation.

Par ailleurs, le RFLAP réaffirme son engagement à accompagner la cheffe du gouvernement congolais dans l’exercice de ses responsabilités.

Nous sommes déterminés à travailler avec elle pour promouvoir les droits des femmes, l’égalité des chances et le progrès de notre société dans son ensemble.

Ensemble, mobilisons-nous pour un Congo plus juste et équitable, où chaque voix compte et où chaque femme peut réaliser son plein potentiel.

La Rédaction 

Articles similaires

Le gouvernement suminwa rassure de la stabilité de la justice pendant ce quinquennat

S'appuyant sur le principe de la justice équitable, le gouvernement suminwa promet de s'investir à fond pour assurer une justice stable en RDC. 

Lomami : à la tête du ministère provincial des finances, Timothée Tshite Lukombe séduit...

Depuis son avènement à la tête de grand ministère  de 2019 jusqu'à nos jours, Timothée TSHITE LUKOMBE fait preuve d'une bonne gestion des recettes de la province. un ministre qui a convaincu toute la population Lomamienne qui décrié autres fois la mauvaise gestion des recettes publiques. Puisqu'il a été un bon gestionnaire, il est le seul ministre provincial qui a travaillé tous les cinq ans du mandat passé, donc du gouverneur LUBAMBA MAYOMBO  jusqu'à Nathan Ilunga Numbi devenu aujourd'hui député national. 

RDC : Judith Suminwa à l’Assemblée nationale pour déposer son programme !

La Première ministre Judith Suminwa, accompagnée de quelques ministres, vient déposer ce samedi 8 juin à l’Assemblée nationale, le programme d’actions du Gouvernement fondé sur les six engagements du Président de la République.