RDC : le PCA Muke Mukengeshayi annonce le renforcement des capacités des cadres de l’ONAPAC autour de  » l’analyse des états financiers et le rôle du Commissaire aux comptes « 

Partager

Les cadres du Conseil d’Administration de l’Office National des Produits Agricoles du Congo, ONAPAC en sigle, seront bientôt outillés sur  » l’analyse des états financiers et le rôle du Commissaire aux comptes « .

Cette bonne nouvelle a été annoncée par le Président du conseil d’administration, Me. Muke Mukengeshayi Mutombo, ce lundi 08 avril lors de la toute réunion ordinaire pour l’année 2024, tenue dans la salle Salonga de l’hôtel Memling dans la commune de la Gombe à Kinshasa.

Dans sa communication intervenue juste après l’exécution de l’hymne nationale, le PCA Me. Muke Mukengeshayi Mutombo a fournie, d’emblée à l’assistance, des informations importantes, avant de leur rappeler les missions d’un Conseil d’administration pour un établissement public.

Concernant le premier point, il révèle que le Conseil d’Administration de l’ONAPAC vient d’être doté d’un bureau de travail pouvant permettre au PCA d’exercer ses fonctions convenablement. Ce bureau, a-t-il précisé, a été acquis après plusieurs mois de patience, car poursuit-il, en réalité, le Conseil d’administration n’a jamais eu ses propres installations de travail. Sur ce point, le PCA a salué la collaboration étroite dont a fait preuve la direction générale jusqu’à l’aboutissement de ce résultat.

Dans un autre chapitre, le numéro un du conseil d’administration, Me. Muke Mukengeshayi Mutombo a informé l’assistance de sa participation à un séminaire de formation, centré sur  » l’analyse des états financiers par les Conseils d’Administrations et le rôle du Commissaire aux comptes face au Conseil d’Administration ».

Organisée du 05 au 06 avril courant par l’École Française de la Comptabilité en collaboration avec la fédération des entreprises du Congo, FEC en sigle, sous le haut patronage du Ministre de la Justice et Garde de sceaux de la République Démocratique du Congo, cette formation avait rassemblé tous les présidents des Conseil d’Administration des entreprises du portefeuille, des établissements publics ainsi que des organismes publics.

Le PCA de l’ONAPAC estime que les matières apprises durant cette formation sont d’une importance capitale et promet de s’engager à étudier avec l’Ecole française de comptabilité pour la tenue de ce genre de formation au nouveau Bureau du Conseil d’administration de l’ONAPAC, à l’intention de tous les membres du Conseil d’administration ainsi que les membres de la direction générale.

Évoquant les missions dévolues à un Conseil d’Administration, il a rappelé que c’est l’organe de conception, d’orientation, de contrôle et de décisions. En tant que tel, le Conseil d’administration definie toutes les politiques publiques, tous les programmes, tous les plans de redressement de relance, les programmes d’action de notre établissement public, a-t-il affirmé en indiquant qu’il faut tout de même privilégier aussi une collaboration permanente avec la Direction Générale.

Il sied de noter que madame Mimy MONGA NUMBI et madame Berthe KENNEDY, respectivement DG et DGA de l’ONAPAC ont pris part à cette réunion à côté d’autres membres du Conseil d’administration, tandis que le Ministre de l’agriculture a été représenté par Monsieur Baudoin KABALA NGUAMA.

La Rédaction

Articles similaires

RDC-Crise sécuritaire dans l’Est : Roland Ngoie appelle à la mobilisation derrière Félix Tshisekedi...

RDC-Crise sécuritaire dans l'Est : Roland Ngoie appelle à la mobilisation derrière Félix Tshisekedi pour faire barrage à Kagame

Une Constitution peut-elle favoriser l’essor économique et la transformation sociale d’une nation ? Bien...

Une constitution bien conçue est une composante essentielle de la stratégie de développement économique d'une nation. Les constitutions peuvent poser les bases de politiques économiques judicieuses en définissant les principes qui guident les politiques fiscales et monétaires. 

Clôture de la session ordinaire au FPC : le PCA Emmany Ngoy Dioko à...

Revoir les textes régissant le fonctionnement administratif de l'établissement afin de rectifier le tir et prendre des mesures adaptées. Tel était l'objectif primordial de la réunion du conseil d'administration du Fonds de promotion culturelle, tenue le mercredi 22 mai 2024 à Kinshasa, sous l'autorité du président du conseil d'administration, le docteur Emmany Ngoy Dioko.