Nomination de Judith Suminwa à la tête du gouvernement : Fedy Mukendi parle d’un sens d’écoute du chef de l’état

Partager

La nomination de Judith Suminwa Tuluka au poste de Premier ministre fait encore la Une de l’actualité en République démocratique du Congo dans le milieu sociopolitique.

Analysant la nouvelle de la nomination de cette nomination, Fedy Mukendi Kabengele, secrétaire national en charge de la communication, média et réseaux sociaux au sein du parti politique UVT estime que le chef de l’état a écouté le peuple congolais, souverain primaire pour avoir nommé une femme technocrate ayant une expérience dans la planification, la coordination et le suivi évaluation. A en croire, Fedy Mukendi, la femme reste très loyale et capable de mettre en œuvre la vision du chef de l’état lettre par lettre.

 » Nous avons fait une interview il y a trois jours sur une chaîne de télévision au cours de la quelle nous avons donné le profil du futur premier ministre et nous avions dit je cite (le futur premier ministre devra être un technocrate ayant juste une petite dose de la politique et une expérience dans la planification, la coordination et et le suivi évaluation).
Nous avons aussi dit que ce futur premier ministre doit être une femme, parceque les femmes sont des personnes très loyales ; la femme doit mettre en œuvre lettre par lettre et d’une manière fidèle la vision du chef de l’état pour le développement de notre pays une fois à la tête de la primauté.
voir aujourd’hui le chef de l’état nommé une femme ayant toute cette expérience, je me dis, que vive la démocratie »
a déclaré Fedy Mukendi.

Par ailleurs, ce cadre de l’UVT présente ses sincères félicitations à la nouvelle cheffe de la primature en RDC et l’invite à imprimer la marque d’excellence au sein du gouvernement pour le développement intégral du pays.

 » À madame Judith première ministre ; nous présentons nos sincères félicitations mais lui disons qu’elle vient du système de nations unies. qu’elle puisse imprimer la marque d’excellence, de professionnalisme, de redevabilité et d’intégrité au sein du gouvernement pour le développement du pays et aussi pour donner la chance aux autres femmes d’accéder aux grands postes de responsabilité » a-t-il renchérit.

Signalons que le chef de l’état Félix Tshisekedi a porté son choix sur l’ancienne ministre d’État, ministre du plan pour diriger son équipe gouvernementale durant ce deuxième quinquennat.

Hervé Kasonga

Articles similaires

Porte-parole de l’opposition : Jean-Marc Kabund rejette la coalition avec les gens « sans position...

Porte-parole de l'opposition : Jean-Marc Kabund rejette la coalition avec les gens "sans position et programme politique" en faveur du peuple

APK : deux motions d’information relatives à la sécurité et la consommation de jus...

Lors de la séance plénière de l'Assemblée provinciale de Kinshasa du 19 juin 2024 dernier qui se basait sur l'audition du DG de la direction générale des recettes de Kinshasa DGRK,  le député provincial Monplaisir Bolokole Lombo a  soulevé deux motions d'information. Ces deux motions d'information soulevées sont relatives à la sécurité et la consommation de jus en bouteille plastique dans la ville de Kinshasa.

RDC : l’Alternative 2028 d’Ados Ndombasi propose de revoir le mode de désignation du...

Toujours avec un constat amère sur l'évolution et le travail de l'opposition au sein de la société congolaise, l'Alternative 2028 de l'honorable Ados Ndombasi a via un communiqué, proposé à revoir le mode de désignation du porte-parole de l’opposition suite aux enjeux politiques et à l'attente de la population congolaise.