Nomination du Premier Ministre : pour une première, une femme est nommée à la tête du gouvernement congolais ! 

Partager

Ce n’est nullement un poisson d’avril. Il a plu au Président de la République démocratique du Congo Félix Tshisekedi Tshilombo, de nommer, ce lundi 1er Avril 2024, Mme Judith Suminwa Tuluka, ancienne ministre du Plan au gouvernement Sama Lukonde 2, comme Premier ministre de son Gouvernement du  deuxième quinquennat qui se veut plus des réalisations. 

C’est une première pour la République démocratique du Congo, d’avoir une femme à la tête de la primature. Une première fois dans l’histoire de la République démocratique du Congo qu’un femme soit nommée Premier ministre. 

En effet, le Chef de l’Etat RD.Congolais ne cesse de marquer ses empreintes pour la valorisation de la femme dans la gestion du pays. 

Depuis son accession à la tête de la RDC, Félix Tshisekedi encourage et soutient la participation active et le leadership des femmes dans toutes les sphères, politiques, économiques, sociales et culturelles. Ainsi, il œuvre sans relâche pour l’autonomisation et l’inclusion économique et financière des femmes. C’est qui prouve qu’il est effectivement le champion de la masculinité positive, titre qu’il assure depuis 2021. 

‘’ Galvaniser la masculinité positive pour mettre un terme au fléau de la violence en Afrique ‘’, reste un engagement ferme que Félix Tshisekedi Tshilombo avait pris, le 25 novembre 2021, lorsqu’il était président de l’Union Africaine, en présence des présidents Macky Sall du Sénégal, Nana Akufuo du Ghana, Denis Sassou Nguesso de la République du Congo, Faure Gnassingbé du Togo, Paul Kagame du Rwanda ainsi qu’Ellen Johnson Sirleaf, Présidente honoraire de Sierra Leone.

‘’ Mobilisons-nous en actes (…) pour une société plus respectueuse des droits fondamentaux de la femme ‘’, avait lancé Félix Tshisekedi, aux côtés de ses homologues. 

Qui est Judith Suminwa Tuluka ?

Ministre du plan depuis mars 2023, Judidh Tuluka Suminwa a fait ses preuves dans les agences du système des Nations Unies et dans le cercle technocratique du Président de la République. Titulaire d’un Master en Sciences du travail Administration et gestion du personnel ; en orientation du Travail dans les pays en développement de l’Université libre de Bruxelles (ULB), elle est également titulaire d’une licence en sciences économiques appliquées, option gestion financière, des Facultés universitaires catholiques de Mons (FUCAM) – Belgique. 

Elle est diplômée en comptabilité de l’Ecole de promotion et de formation continue (EPFC) à Bruxelles. Judith SUMINWA était une experte senior en développement international avec une expérience dans différents contextes nationaux et une expérience en gestion du changement. Elle est experte en formulation et programmation du développement, en coordination, en gestion des stratégies, en suivi budgétaire et en suivi et évaluation des programmes. Elle a plus de 20 ans d’expérience nationale et internationale dans le domaine de la gouvernance démocratique et de la consolidation de la paix, y compris la gouvernance de la sécurité. 

Elle a également de l’expérience en matière de finances publiques, notamment en ce qui concerne le suivi de la réforme budgétaire et le lien avec la modernisation de la fonction publique. Avant d’occuper le poste de ministre d’État en charge du Plan, elle était Coordinatrice adjointe chargée des questions administratives et opérationnelles pour le Conseil Présidentiel de Veille Stratégique (CPVS).

Peu connue du grand public, la nouvelle cheffe du gouvernement devra faire face à la formation du gouvernement dans le contexte de plusieurs défis, notamment sécuritaire et social.

Jules Ntambwe et Japhet Punzu

Articles similaires

Porte-parole de l’opposition : Jean-Marc Kabund rejette la coalition avec les gens « sans position...

Porte-parole de l'opposition : Jean-Marc Kabund rejette la coalition avec les gens "sans position et programme politique" en faveur du peuple

APK : deux motions d’information relatives à la sécurité et la consommation de jus...

Lors de la séance plénière de l'Assemblée provinciale de Kinshasa du 19 juin 2024 dernier qui se basait sur l'audition du DG de la direction générale des recettes de Kinshasa DGRK,  le député provincial Monplaisir Bolokole Lombo a  soulevé deux motions d'information. Ces deux motions d'information soulevées sont relatives à la sécurité et la consommation de jus en bouteille plastique dans la ville de Kinshasa.

RDC : l’Alternative 2028 d’Ados Ndombasi propose de revoir le mode de désignation du...

Toujours avec un constat amère sur l'évolution et le travail de l'opposition au sein de la société congolaise, l'Alternative 2028 de l'honorable Ados Ndombasi a via un communiqué, proposé à revoir le mode de désignation du porte-parole de l’opposition suite aux enjeux politiques et à l'attente de la population congolaise.