Guerre dans l’Est de la RDC : « c’est Joseph Kabila et sa famille politique qui bloquent l’évolution de la république démocratique du Congo »(Augustin Kabuya)

Partager

Lors de la matinée politique organisée ce samedi 30 mars 2024 au siège du parti politique Union pour la démocratie et le progrès social(UDPS), le secrétaire général Augustin Kabuya Tshilumba, a indexé l’ancien président de la république Joseph Kabila Babange et sa famille politique le PPRD, d’être à la base de la guerre perpétrée dans la partie Est de la RDC.

Sans langue de bois, le député national Augustin Kabuya a affirmé que le sénateur à vie Joseph Kabila est le commanditaire de la guerre à l’Est, et l’actuel président Félix Tshisekedi n’est qu’une victime d’une mauvaise foi des personnes malintentionnées. 

« C’est Joseph Kabila et sa famille politique qui bloquent l’évolution de la République démocratique du Congo. Quand on était avec eux, ils le faisaient avec quelques réserves. Mais maintenant qu’ils ont compris que Félix Tshisekedi est en train de marquer des points, ils ont ressuscité le M23. Le Kabila qui nous bloque actuellement est plus dangereux que celui de l’époque de la coalition FCC-CACH », a déclaré le Secrétaire Général Augustin Kabuya, devant les cadres et partisans de l’UDPS.

Avant d’ajouter : « Aujourd’hui ils ont juste changé de méthode, en utilisant Corneille Naanga afin de faire la rébellion. Les ralliements des jeunes du PPRD à la rébellion de Nangaa ne sont pas anodins. Kabila veut nous faire la guerre ».

D’après les dires d’Augustin Kabuya, le sénateur à vie Joseph Kabila aurait demandé pour Corneille Nangaa de l’aide logistique et financier auprès d’un dirigeant Africain.

« Joseph Kabila est allé auprès d’un dirigeant Africain pour demander un soutien logistique et financier afin d’accompagner Corneille Naanga et son groupe », a-t-il dit.

Lors de son discours, le secrétaire général du parti au pouvoir Augustin Kabuya Tshilumba, a affirmé que le ralliement des politiciens du PPRD à AFC de Corneille Naanga prouve à suffisance que « Joseph Kabila est derrière les M23 ».

Japhet Punzu 

Articles similaires

RDC : tous unis main dans la main, Katumbi, Matata et Muzito prêts à...

Après l'union entre les partis politiques LGD de Matata Ponyo et Ensemble pour la République de Moïse Katumbi,  c'est au tour du parti Nouvel Élan d'Adolphe Muzito de rejoindre ces deux personnalités de l'opposition congolaise dans le cadre du processus le processus de désignation d’un porte-parole de l’opposition.

RDC : Félix Tshisekedi à Lubumbashi pour l’inauguration des trains du Service National

Après un bref séjour à Pretoria en Afrique du Sud pour l’investiture du Président Cyril Ramaphosa, le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo est arrivé dans la soirée de mercredi 19 juin à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga. Cette visite est la première à l’intérieur du pays après sa réélection à la tête du pays.

Gouvernorat de Maï-Ndombe : l’UDPS placée devant ses responsabilités

La confirmation de Nkoso Kevani Lebon comme Gouverneur de province de Maï-ndombe, par la Cour d'appel, étonne la population de cette province qui se dit être trahi par le verdict tombé en début de soirée de vendredi 7 juin 2024, à la suite de la requête en contestation du candidat Aimé Pascal Mongo Lokonda.