RDC : « Kinshasa pourrait subir le même sort que celles d’Haïti en raison de l’inaction inquiétante des forces de l’ordre face aux Kulunas et aux milices de la Force de progrès »(Martin Fayulu)

Partager

Inquiet de la sa situation sécuritaire à Kinshasa qui se dégrade à grand pas, le président du parti politique Ecidé et opposant du régime actuel, Martin Fayulu, a tiré la sonnette d’alarme pour prévenir le risque que court la capitale congolaise si les forces de l’ordre n’interviennent pas dans l’immédiat.

D’après le candidat président à l’élection de décembre 2023, Kinshasa pourrait subir le même sort que l’État d’Haïti, vis à vis de l’ampleur du phénomène Kuluna, et la milice de la force du progrès qui, d’après lui, serait liée à l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS).

« Je tire la sonnette d’alarme : les villes de la RDC, notamment Kinshasa, pourrait subir le même sort que celles d’Haïti en raison de l’inaction inquiétante des forces de l’ordre face aux Kulunas et aux milices de la « Force de progrès » liées à l’UDPS. L’absence de l’autorité de l’État est manifeste », a écrit Martin Fayulu sur son compte X.

Selon ses dires, l’opposant congolais Martin Fayulu, c’est « ’absence de l’autorité de l’État », qui donne à ces bandits de grand chemin (Kuluna) cette liberté de créer dans la capitale une insécurité criante.

Japhet Punzu 

Articles similaires

Porte-parole de l’opposition : Jean-Marc Kabund rejette la coalition avec les gens « sans position...

Porte-parole de l'opposition : Jean-Marc Kabund rejette la coalition avec les gens "sans position et programme politique" en faveur du peuple

APK : deux motions d’information relatives à la sécurité et la consommation de jus...

Lors de la séance plénière de l'Assemblée provinciale de Kinshasa du 19 juin 2024 dernier qui se basait sur l'audition du DG de la direction générale des recettes de Kinshasa DGRK,  le député provincial Monplaisir Bolokole Lombo a  soulevé deux motions d'information. Ces deux motions d'information soulevées sont relatives à la sécurité et la consommation de jus en bouteille plastique dans la ville de Kinshasa.

RDC : l’Alternative 2028 d’Ados Ndombasi propose de revoir le mode de désignation du...

Toujours avec un constat amère sur l'évolution et le travail de l'opposition au sein de la société congolaise, l'Alternative 2028 de l'honorable Ados Ndombasi a via un communiqué, proposé à revoir le mode de désignation du porte-parole de l’opposition suite aux enjeux politiques et à l'attente de la population congolaise.