Messe en mémoire de Chérubin Okende : « la conclusion des enquêtes montre vraiment que la justice est malade »(Fridolin Ambongo)

Partager

Au cours d’une messe dite ce mercredi 20 mars 2024 à la cathédrale de Notre-Dame du Congo, en mémoire de l’ancien ministre des Transports, Chérubin Okende, le cardinal Fridolin Ambongo a indiqué que la conclusion sur la mort de Chérubin Okende démontre que la justice congolaise est vraiment malade.

« La conclusion des enquêtes sur les circonstances de la mort de Chérubin Okende est la preuve suffisante que la justice de notre pays est vraiment malade », a-t-il déclaré, au cours de son homélie.

Critiquant la conclusion du procureur sur la thèse du ‘’suicide ‘’ du porte-parole de l’Ensemble pour la République, parti cher à l’Opposant Moïse Katumbi, l’archevêque de Kinshasa a fait savoir que l’illustre disparu a été un vrai fidèle catholique qui se distinguait surtout de la médiocrité.

« un père de famille, aussi attentionné que Chérubin Okende, s’est suicidé en tirant des balles sur lui-même et sur sa voiture après une grande promenade dans la ville  et quelques jours seulement après le mariage de sa fille. Si tel est le traitement que la République réserve à un ancien ministre et un député national, qu’arrivera-t-il au simple citoyen », s’est inquiété Fridolin Ambongo.

Selon lui, Chérubin Okende a été un homme de prière et un fidèle catholique engagé dans sa communauté et qui s’est distingué de la médiocrité qui gangrène le pays.

Notons qu’après cette messe, le corps de l’illustre disparue a été conduit tout droit auc cimetières de la commune de la N’sele.

Hénoc Akano

Articles similaires

RDC : tous unis main dans la main, Katumbi, Matata et Muzito prêts à...

Après l'union entre les partis politiques LGD de Matata Ponyo et Ensemble pour la République de Moïse Katumbi,  c'est au tour du parti Nouvel Élan d'Adolphe Muzito de rejoindre ces deux personnalités de l'opposition congolaise dans le cadre du processus le processus de désignation d’un porte-parole de l’opposition.

RDC : Félix Tshisekedi à Lubumbashi pour l’inauguration des trains du Service National

Après un bref séjour à Pretoria en Afrique du Sud pour l’investiture du Président Cyril Ramaphosa, le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo est arrivé dans la soirée de mercredi 19 juin à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga. Cette visite est la première à l’intérieur du pays après sa réélection à la tête du pays.

Gouvernorat de Maï-Ndombe : l’UDPS placée devant ses responsabilités

La confirmation de Nkoso Kevani Lebon comme Gouverneur de province de Maï-ndombe, par la Cour d'appel, étonne la population de cette province qui se dit être trahi par le verdict tombé en début de soirée de vendredi 7 juin 2024, à la suite de la requête en contestation du candidat Aimé Pascal Mongo Lokonda.