Levée du moratoire sur la peine de mort en RDC : Mardochée Cibangu parle d’une décision salutaire

Partager

En République Démocratique du Congo, le gouvernement a décidé de lever le moratoire sur l’exécution de la peine capitale. Selon le gouvernement congolais la peine de mort sera désormais exécutée après toute condamnation judiciaire irrévocable intervenue en temps de guerre, sous état de siège ou d’urgence, à l’occasion d’une opération de police tendant au maintien ou au rétablissement de l’ordre public ou encore pendant toute autre circonstance exceptionnelle.

Cette mesure du gouvernement congolais enregistre depuis quelques jours des réactions. Si certaines personnes pensent que cette mesure est irrégulière, Mardochée Cibangu, analyste politique pense que cette décision est salutaire dans la mesure où elle vient mettre fin à l’impunité qui caractérise la RDC depuis plusieurs années. 

Mardochée Cibangu estime en outre que cette  mesure arrive au moment où les congolais sont infiltrés.

« Je suis personnellement très d’accord avec cette décision du gouvernement congolais visant la levée du moratoire sur la peine capitale car, elle est salutaire et intervient à un moment de confusion, un moment où nous sommes infiltrés au plus haut point. je pense que cette décision ne tue pas notre notre démocratie comme   certaines bouches laissent entendre et n’ya que ceux qui sont impliqués qui s’agitent », déclare Mardochée Cibangu

Et d’ajouter : « le sang congolais ne doit pas toujours couler alors que les auteurs restent sans inquiétude, c’est une mesure importante pour nous congolais et espérons qu’elle va changer la situation ».

Signalons que c’est depuis 2003 que Joseph Kabila avait proclamé le moratoire sur la peine de mort en RDC.

Hervé Kasonga

Articles similaires

RDC : tous unis main dans la main, Katumbi, Matata et Muzito prêts à...

Après l'union entre les partis politiques LGD de Matata Ponyo et Ensemble pour la République de Moïse Katumbi,  c'est au tour du parti Nouvel Élan d'Adolphe Muzito de rejoindre ces deux personnalités de l'opposition congolaise dans le cadre du processus le processus de désignation d’un porte-parole de l’opposition.

RDC : Félix Tshisekedi à Lubumbashi pour l’inauguration des trains du Service National

Après un bref séjour à Pretoria en Afrique du Sud pour l’investiture du Président Cyril Ramaphosa, le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo est arrivé dans la soirée de mercredi 19 juin à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga. Cette visite est la première à l’intérieur du pays après sa réélection à la tête du pays.

Gouvernorat de Maï-Ndombe : l’UDPS placée devant ses responsabilités

La confirmation de Nkoso Kevani Lebon comme Gouverneur de province de Maï-ndombe, par la Cour d'appel, étonne la population de cette province qui se dit être trahi par le verdict tombé en début de soirée de vendredi 7 juin 2024, à la suite de la requête en contestation du candidat Aimé Pascal Mongo Lokonda.