Passeport de Prince Epenge bloqué à l’ANR : Maître Nico Mayengele Ngenge saisit le conseiller du chef de l’État en matière de sécurité !

Partager

Maître Nico Mayengele Ngenge, avocat-conseil de l’opposant Prince Epenge proche du président de l’Ecidé Martin Fayulu, a saisi le conseiller du chef de l’État en matière de sécurité, les responsables des bureaux conjoint des nations unies aux droits de l’homme, le responsable des ONDGH, afin de dénoncer le blocage du passeport de son client depuis 8 septembre 2023 au service de l’identification.

D’après les dires de Maître Nico Mayengele, le passeport du président du parti politique ADDCongo, serait volontairement bloqué par Monsieur Léon Mulaja, l’actuel directeur de l’agence nationale des renseignements(ANR), pour des raisons d’enquêtes affirme t-il.

« Pour votre gouverne, le Sieur Prince Epenge Wemakoko, sujet de nationalité congolaise, a, à ce titre, introduit son dossier de demande de passeport depuis le 8 septembre 2023. Après son identification, et la prise de ses empreintes, il n’y a jamais eu de photo, car Monsieur Léon Mulaja, auprès de qui le requérant n’a cessé de faire des tours a bloqué, et continue à bloquer le dossier y afférent, pour selon ce dernier, besoin d’enquêtes », peut-on lire dans ce document.

Et d’ajouter : « un tel comportement, du reste arbitraire et attentatoire aux droits garantis aux particuliers, et qui dénote d’une discrimination et d’une persécution politique, contrevient aux prescrits des articles 13 de la constitution, 180 du code pénal, 5 et 7 de la déclaration universelle des droits de l’homme, ainsi qu’aux articles 12.2., 16 et 19.1., du pacte international relatif aux droits civils et politiques du 16 décembre 1966 dûment ratifié par la RDC ».

De ce fait, Maître Nico Mayengele appelle l’administrateur général à instruire le directeur général du service de renseignement, M. Léon Mulaja, à libérer le passeport de l’opposant au régime en place Prince Epenge.

La Rédaction

Articles similaires

Gouvernorat de Maï-Ndombe : l’UDPS placée devant ses responsabilités

La confirmation de Nkoso Kevani Lebon comme Gouverneur de province de Maï-ndombe, par la Cour d'appel, étonne la population de cette province qui se dit être trahi par le verdict tombé en début de soirée de vendredi 7 juin 2024, à la suite de la requête en contestation du candidat Aimé Pascal Mongo Lokonda.

Appelés tous à Kinshasa, les gouverneurs et leurs vices nouvellement élus seront notifiés ce...

Dans un communiqué officiel adressé aux gouverneurs et vice-gouverneurs nouvellement élus, le ministre de l'Intérieur, Jacquemain Shabani Lukoo Bihango, a appelé à la participation à la cérémonie de remise des notifications qui se tiendra le mercredi 19 juin 2024 à Kinshasa.

RDC : Ferdinand Kitengie de la Nouvelle société civile révolutionnaire appelle le nouveau gouvernement...

Patriotisme exige, Me Ferdinand Kitengie, coordonnateur national de la nouvelle société civile révolutionnaire, a...