Au Kasaï Central : Jean Pierre Bemba invite les lauréats de l’académie militaire à jouer leur rôle dans la pacification de la partie Est de la RDC

Partager

Le Vice-premier ministre et ministre de la défense nationale a présidé vendredi 15 mars 2024 la prestation de serment des finalistes de la 35eme promotion et 18eme session spéciale ainsi que la clôture de l’année académique à l’Académie militaire de Kananga au Kasaï central.

Le vice-premier ministre et ministre de la défense, Jean Pierre Bemba a rappelé aux lauréats leur rôle dans la situation qui prévaut au pays en précisant que c’est un défi majeur que ces derniers doivent relever.

« Oui, le pays fait face à un conflit armé de haute intensité. Contribuer à sa pacification, tel est le défi qui vous attend, tel est le défi qui nous attend tous. Le commandement des hommes sous le feu et leur conduite à la victoire, dans le contexte de guerre conventionnelle, asymétrique et hybride, reposent désormais sur vos épaules », a déclaré Jean-Pierre Bemba .

Pour cette année, la 18ème session spéciale de l’académie militaire de Kananga ex EFO, a aligné 384 participants à la session dont 376 réussites et 14 échecs.

S’agissant de la 35ème promotion ordinaire, 55 réussites et 4 échecs ont été enregistrés.

Avec ses 250 participants, la 36ème promotion ordinaire a connu 225 réussites et 25 échecs. Et enfin, la 37 ème promotion ordinaire a aligné 150 étudiants et 120 ont satisfait contre 30 échecs .

La Rédaction

Articles similaires

NORD-KIVU : 5 morts après l’explosion de plusieurs obus largués par les M23 à...

Apres l'echec des plusieurs tentatives des M23 pour  conquérir la commune de Kanyabayonga, partie sud du territoire de Lubero, bloqué suite à la résistance des forces loyalistes, soutenue par les jeunnes patriotes dits Wazalendo, ces terroristes ont lancé une nouvelle attaque qui a fait plusieurs victimes dans cette région. 

Kinshasa : des policiers non en service interdits de circuler avec les armes pour...

Kinshasa : des policiers non en service interdits de circuler avec les armes pour ces raisons

Coup d’État raté à Kinshasa : un des assaillants parle de Vital Kamerhe comme...

Coup d'État raté à Kinshasa : un des assaillants parle de Vital Kamerhe comme «cible d’attaque»