Formation du gouvernement : « le poste de premier ministre revient de droit à l’UDPS »(Exodus Lukombo) 

Partager

La sortie du gouvernement congolais et la nomination du premier ministre pourraient intervenir dans les prochains jours. Avec la publication des résultats des élections législatives par le président de la Cour constitutionnelle, les choses semblent s’accélérer.

Au sein de l’Union sacrée de la nation, le poste du premier ministre est exclusivement réservé à l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). C’est ce que pense Exodus Lukombo, cadre du collectif des communicateurs et défenseurs des institutions, qui fixe l’opinion sur le respect des textes,  car le parti au pouvoir a plus de sièges à l’assemblée nationale.

« C’est connu de tous que le poste de premier ministre revient de droit à L’UDPS. Personne ne va dire le contraire car c’est le seul parti politique qui s’est démarqué par un nombre élevé de députés », a réagi Exodus Lukombo. 

Dernièrement, le secrétaire général de l’UDPS Augustin Kabuya Tshilumba, avait fait savoir à l’opinion publique que le président de la république Félix Antoine Tshisekedi a promis à son parti la primature, si celle-ci lui apporte la majorité au parlement. 

Il va de soi que, dans les prochains jours, les congolais vont connaître le prochain premier ministre qui d’après plusieurs rumeurs serait bel et bien issu de l’UDPS.

La Rédaction

Articles similaires

Après son investiture à l’assemblée nationale : Judith Tuluka Suminwa se met au travail...

À l’issue du premier Conseil des ministres tenu ce vendredi à la Cité de l’Union africaine, et qui a été consacré essentiellement à une prise de contact entre le Président et les membres du gouvernement, la Première ministre Judith Suminwa Tuluka n'a pas tardé à livrer ses impressions à la presse.

Investiture du Gouvernement : l’honorable Christophe Mpangi satisfait du programme dévoilé par la Première...

C'est au sein de l'Assemblée nationale que le nouveau gouvernement a été investi lors d'une plénière organisée ce mardi 11 juin 2024, dirigé par le président de la chambre basse du Parlement Vital Kamerhe, que la Première ministre Judith Suminwa Tuluka a décortiqué les points de son programme durant ses 5 prochaines années à la tête de la Primature. 

Meurtre de plus de 40 personnes par les ADF à Beni : Martin Fayulu...

Face à cette nouvelle attaque meurtrière des rebelles d'Allied démocratic forces (ADF) en territoire de Beni, province du Nord-Kivu, le président du parti ECiDé, Martin Fayulu, n'a pas mâcher les mots pour indexer le régime Tshisekedi ‘’ d'impuissance et irresponsable ‘’.