Lancement officiel de l’«Alternative 2028» : face à une opposition “faible”  Ados Ndombasi apporte une lueur d’espoir et réaffirme bâtir un Congo meilleur ! 

Partager

C’est dans un beau cadre dont la salle polyvalente de la CENCO située dans la commune de la Gombe, qu’a eu lieu le lancement officiel par l’honorable Ados Ndombasi, du regroupement politique Alternance 2028(Alt 28), en vue d’apporter une bouffée d’air frais à l’opposition républicaine en RDC, et lutter pour bâtir un Congo meilleur.

Composé de plusieurs partis politiques, hauts cadres et hautes personnalités des mouvements citoyens congolais, l’Alternative 2028, à travers son leader l’honorable Ados Ndombasi, se décide de combattre l’injustice, promouvoir le civisme et le patriotisme, sortir le peuple de la pauvreté et l’insécurité sociale, consolider la pratique de la démocratie, et autres, afin de garantir un avenir meilleur à la nation.

À part le bien-être de la population congolaise, l’homme au gilet jaune a fait savoir que l’Alt. 28 est engagé à renouveler l’opposition en RDC car d’après lui, cette dernière n’a pas su faire face à la majorité lors des élections en 2023, suite à la « désorganisation » des leaders de l’opposition. 

« Ce scrutin a mis à nu l’incapacité des leaders de l’opposition à placer l’intérêt national au-dessus de leurs intérêts égoïstes. La première faiblesse de l’opposition consiste à attendre la veille des élections pour se placer à l’ordre de bataille, la deuxième c’est de critiquer le pouvoir sans jamais proposer des pistes de solutions positives pour l’intérêt de la national » a-t-il dit. 

Pour l’ancien collaborateur de Martin Fayulu, il est temps que les choses changent, et que les erreurs qui ont été faites durant l’élection l’année dernière ne puissent pas se répéter. Il réaffirme lors de son interview devant la presse, qu’il n’a jamais quitté l’opposition pour rejoindre la majorité.

« Il était d’abord question de faire savoir à toute la population congolaise que l’honorable Ados Ndombasi, n’a jamais rejoint la majorité, car nous continuons notre combat pour un nouveau Congo, et que le changement s’installe. C’est pourquoi nous avons décidé avec nos amis, pour créer l’alternative 2028, car nous voulons que ce qui s’est passé en 2023, là où la majorité et face à une opposition désorganisée », a déclaré Ados Ndombasi.

Avant d’ajouter : « nous avons besoin d’une opposition constructive, réfléchie qui primordialise l’intérêt des congolais. Aujourd’hui ce que nous voulons c’est seulement que notre pays ait une opposition forte, capable de prendre le pouvoir en 2028 ».

Notons que, l’honorable Ados Ndombasi appelle l’opposition congolaise à se mobiliser et s’organiser dès maintenant, dans le but de récupérer le pouvoir, pour ne pas tomber dans les mêmes erreurs durant les dernières élections.

Japhet Punzu

Articles similaires

Le gouvernement suminwa rassure de la stabilité de la justice pendant ce quinquennat

S'appuyant sur le principe de la justice équitable, le gouvernement suminwa promet de s'investir à fond pour assurer une justice stable en RDC. 

Lomami : à la tête du ministère provincial des finances, Timothée Tshite Lukombe séduit...

Depuis son avènement à la tête de grand ministère  de 2019 jusqu'à nos jours, Timothée TSHITE LUKOMBE fait preuve d'une bonne gestion des recettes de la province. un ministre qui a convaincu toute la population Lomamienne qui décrié autres fois la mauvaise gestion des recettes publiques. Puisqu'il a été un bon gestionnaire, il est le seul ministre provincial qui a travaillé tous les cinq ans du mandat passé, donc du gouverneur LUBAMBA MAYOMBO  jusqu'à Nathan Ilunga Numbi devenu aujourd'hui député national. 

RDC : Judith Suminwa à l’Assemblée nationale pour déposer son programme !

La Première ministre Judith Suminwa, accompagnée de quelques ministres, vient déposer ce samedi 8 juin à l’Assemblée nationale, le programme d’actions du Gouvernement fondé sur les six engagements du Président de la République.