Fils Mukoko recadre Geco Beya et le demande d’avoir un minimum de respect pour la personne d’Augustin Kabuya et Peter Kazadi !

Partager

C’est sous un soleil radieux de Kinshasa, que le leader du mouvement polico-social “Armé des Bâtisseurs Tshisekedistes” (ABT) Fils Mukoko Mudipanu, a tenu une conférence de presse dans laquelle il est intervenue sur divers sujets qui défraient la chronique en RDC.

En prélude, celui qu’on surnomme « Baba de la jeunesse congolaise » a recadré l’opposant Geco Beya, sur ses différentes interventions dénigrant le parti au pouvoir lors d’une émission animée par le journaliste Israël Mutombo.

Le numéro un de l’ABT a exprimé son regret et son dégoût face à ces dires de Geco Beya qu’il qualifie d’« ingratitude ».

« c’est au aux actuels hauts cadres de l’UDPS, que Geco Beya a été sorti de Ndolo. L’ingratitude est condamnable », a-t-il déclaré.

Au cours de cette conférence de presse, Fils Mukoko Mudipanu a aussi fait savoir à l’opposant Geco Beya, qui a aussi tenu des propos visant le secrétaire général du parti UDPS Augustin Kabuya ainsi que le ministre de l’intérieur Peter Kazadi, qu’il leur doit un minimum de respect sur le combat qu’ils ont mené pour le pays.

« c’est avec Augustin Kabuya que l’UDPS est sorti à la tête des partis politiques lors des échéances électorales. Geco Beya traité le secrétaire général de l’UDPS d’incompétent. Est-ce qu’un incompétent peut-il géré une organisation comme ‘’ internationale socialiste ‘’ dont il est le vice président ? », s’est-il questionné.

Avant de poursuivre : « Il a pris le temps de critiquer les personnes qui ont fait l’honneur du parti et qui ont été félicité par le président de la république. Il prend aussi le temps de critiquer le vpm de l’intérieur qui effectue un travail de titan avec lez moyens de bord ce qui n’a pas été le cas de ses prédécesseurs ».

Notons que, leader du mouvement polico-social “Armé des Bâtisseurs Tshisekedistes” (ABT) Fils Mukoko Mudipanu, a devant la presse congolaise démenti formellement que Deo Kasongo n’est en aucun cas le candidat du président de la république pour le poste de gouverneur de la ville de Kinshasa.

Japhet Punzu 

Articles similaires

Après son investiture à l’assemblée nationale : Judith Tuluka Suminwa se met au travail...

À l’issue du premier Conseil des ministres tenu ce vendredi à la Cité de l’Union africaine, et qui a été consacré essentiellement à une prise de contact entre le Président et les membres du gouvernement, la Première ministre Judith Suminwa Tuluka n'a pas tardé à livrer ses impressions à la presse.

Investiture du Gouvernement : l’honorable Christophe Mpangi satisfait du programme dévoilé par la Première...

C'est au sein de l'Assemblée nationale que le nouveau gouvernement a été investi lors d'une plénière organisée ce mardi 11 juin 2024, dirigé par le président de la chambre basse du Parlement Vital Kamerhe, que la Première ministre Judith Suminwa Tuluka a décortiqué les points de son programme durant ses 5 prochaines années à la tête de la Primature. 

Meurtre de plus de 40 personnes par les ADF à Beni : Martin Fayulu...

Face à cette nouvelle attaque meurtrière des rebelles d'Allied démocratic forces (ADF) en territoire de Beni, province du Nord-Kivu, le président du parti ECiDé, Martin Fayulu, n'a pas mâcher les mots pour indexer le régime Tshisekedi ‘’ d'impuissance et irresponsable ‘’.