RDC : les organisations de la société civile de Kinshasa réfléchissent sur la gouvernance des provinces

Partager

Pour donner aux 26 provinces de la RDC des animateurs de qualité avec un accent particulier sur la ville de Kinshasa qui constitue le miroir de la République, l’institution dénommée ICONIA INSTITUTE et INITIATIVES DE VEILLE CITOYENNE a organisé sous l’appui de NED, un atelier réunissant plusieurs experts de la société civile pour réfléchir sur ”la gouvernance des provinces : cas de la Ville de Kinshasa ».

Pour Carbone Beni, directeur exécutif de de ICONIA INSTITUTE, la ville province de Kinshasa fait face à un sérieux problème du leadership politique et managérial et donc il est important pour la société civile de réfléchir sur des questions pertinentes qui doivent apporter des solutions.

«À Kinshasa, nous avons un sérieux problème de planification en termes d’aménagement du territoire; de gestion de la démographie; d’urbanisme et infrastructures, de l’insécurité, de transports et de la gouvernance éthique des finances publiques. Pour une ville construite pour presque 1 million d’habitants jusque dans les années 1960, l’explosion de la démographie à 15 millions d’habitants est un véritable défi à relever. Nous avons des problèmes d’insécurité, de délinquance juvénile, d’eau, d’électricité, de transports et embouteillages», a martelé Carbone Beni

«Il est essentiel que la société civile refléchisse sur la question du profil des Gouverneurs mais aussi sur le cahier des charges qui peut constituer en son sein nos recommandations en termes des axes prioritaires afin de répondre aux attentes de la population », a-t-il ajouté.

A l’issue de cet atelier qui a duré deux jours, soit du jeudi au Vendredi 01 mars, plusieurs recommandations ont été reformulées pour être adressées aux autorités compétentes notamment le Chef de l’État.

« Nous allons présenter nos recommandations aux décideurs politiques notamment le Chef de l’État, les présidents des regroupements politiques, aux élus provinciaux mais aussi auprès des candidats prononcés. Ce n’est pas interressant d’avoir des dirigeants qui se chamaillent en tout moment sans faire avancer le pays. Il faudrait que le gouverneur soit des personnes modèles », a dit Carbone Beni

Dans ce même contexte, ICONIA INSTITUTE a dressé « un portrait robot » de ceux qui dirigeront prochainement les 26 provinces de la RDC particulièrement la ville province de Kinshasa.

« Les gouverneurs et leurs vice-gouverneurs doivent être des managers avérés, pouvant justifier d’une expérience dans la gestion de grands projets dans le secteur privé autant que dans le secteur public, justifier d’avoir vécu dans la province qu’ils souhaitent diriger. L’appartenance régionale pour Kinshasa surtout ne doit pas constituer un critère pour diriger les provinces, être congolais d’origine étant suffisant pour cela », peut-on lire dans les recommandations.

Cette initiative de réflexion sur le secteur de la gouvernance provinciale tombe à pic, autant plus que les députés provinciaux s’apprêtent à élire les gouverneurs et vices-Gouverneurs de provinces le 07 Avril prochain, et ils feront également face aux élections sénatoriales et la désignation des membres du bureau.

Lionel Kibuluku

Articles similaires

Haut-Katanga : la Fondation “KENATH”  apporte son soutien pour l’autonomie financière des veuves de...

Une délégation de la fondation KENATH Kinshasa, conduite par la présidente et Fondatrice, Mme Déborah Ngoie Tshikala, a effectué le vendredi 31 mai dernier, une  descente sur terrain dans la ville de Lubumbashi, province du Haut-Katanga. Le but de ce déplacement est une initiative visant à promouvoir l'auto-prise en charge et l'épanouissement financier des femmes veuves de cette ville. 

Insolite à Lomami : une jeune fille élève jette son bébé dans un WC...

Insolite à Lomami : une jeune fille élève jette son bébé dans un WC après l'interruption volontaire de sa grossesse à Mwene-Ditu

Kasaï central : David Ilunga attend du gouverneur élu la réalisation de son plan...

Kasaï central : David Ilunga attend du gouverneur élu la réalisation de son plan d'actions présenté à l'assemblée provinciale