Formation du gouvernement : « la nomination d’un ou une formateur va intervenir juste après la fin de mission d’un informateur » (Félix Tshisekedi)

Partager

Lors du briefing presse de ce jeudi 22 Février en guise d’un état des lieux de la nation et répondre aux questions manifestes d’actualité, le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, en compagnie du porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, a assuré la nomination d’un ou une formateur du gouvernement dès qu’il possède le compte rendu de la mission d’identification de la majorité parlementaire, confiée à l’informateur Augustin Kabuya.

« Il y a un informateur qui fait un travail remarquable, J’attend de lui qu’il me fasse un compte rendu de sa mission, ce que je vous promet de faire, c’est  immédiatement après, désigné un formateur […] » a-t-il précisé.

Au-delà de calcul politique, le chef de l’État a fait remarquer que même s’il y a une majorité parlementaire, tout le monde ne sera pas ministre, Directeur, général d’entreprise publique ou mandataire publique, d’ailleurs, assure-t-il, il pense comment déposée l’administration politique.

Le Président Félix Tshisekedi a nommé depuis le 7 février 2024, Augustin Kabuya Tshilumba comme informateur pour identifier une coalition majoritaire à l’Assemblée nationale en vue de la formation du prochain gouvernement. 

Monsieur l’informateur, Secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), le parti du parti au pouvoir, a reçu une mission d’information de 30 jours renouvelable.

Augustin Kabuya a officiellement lancé les consultations s’inscrivant à cette mission vendredi 16 février dernier. Tour à tour, plusieurs délégations représentants des forces politiques à l’Assemblée nationale rencontrent l’informateur désigné par le chef de l’Etat afin de lui remettre leurs cahiers de charges.

Samuel Nakweti

Articles similaires

Gouvernorat de Maï-Ndombe : l’UDPS placée devant ses responsabilités

La confirmation de Nkoso Kevani Lebon comme Gouverneur de province de Maï-ndombe, par la Cour d'appel, étonne la population de cette province qui se dit être trahi par le verdict tombé en début de soirée de vendredi 7 juin 2024, à la suite de la requête en contestation du candidat Aimé Pascal Mongo Lokonda.

Appelés tous à Kinshasa, les gouverneurs et leurs vices nouvellement élus seront notifiés ce...

Dans un communiqué officiel adressé aux gouverneurs et vice-gouverneurs nouvellement élus, le ministre de l'Intérieur, Jacquemain Shabani Lukoo Bihango, a appelé à la participation à la cérémonie de remise des notifications qui se tiendra le mercredi 19 juin 2024 à Kinshasa.

RDC : Ferdinand Kitengie de la Nouvelle société civile révolutionnaire appelle le nouveau gouvernement...

Patriotisme exige, Me Ferdinand Kitengie, coordonnateur national de la nouvelle société civile révolutionnaire, a...