NORD-KIVU : en union avec les Wazalendo, les FARDC poursuivent des affrontements contre les M23

Partager

Après les affrontements du mercredi 31 janvier, entre les resistants de l’auto-défense Wazalendo et la coalition RDF-UPDF à Bihasha et Kahenerezo, les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont poursuivi avec les affrontements en collaboration avec les Wazalendo pour pousser les rebelles du M23.

Ceci après que les Wazalendo ont réussi à stopper l’avancée des rebelles jusqu’à les contenir dans la colline de Muremure.

Le matin de ce jeudi 01 février, la coalition RDF-UPDF a attaqué à nouveau les positions des resistants de l’auto-défense WAZALENDO à Rushoga et d’après les sources dans la région, renseignent que cette coalition des agresseurs vient de rencontrer une grande résistance dans sa tentative vers la cité de SAKE et sur le village de KIROTSHE sur la Route SAKE-MINOVA.

Ces derniers ont jugé de contourner à élargir leurs zones derrière MUSHAKI forçant sur la cité minière de RUBAYA.

Et de poursuivre que la même coalition a attaqué ce matin la position des FARDC sur la route MUSHAKI-RUBAYA ce qui a amené aux forts affrontements

Nzangura Kwavingiston Le Nègre

Articles similaires

NORD-KIVU : 5 morts après l’explosion de plusieurs obus largués par les M23 à...

Apres l'echec des plusieurs tentatives des M23 pour  conquérir la commune de Kanyabayonga, partie sud du territoire de Lubero, bloqué suite à la résistance des forces loyalistes, soutenue par les jeunnes patriotes dits Wazalendo, ces terroristes ont lancé une nouvelle attaque qui a fait plusieurs victimes dans cette région. 

Kinshasa : des policiers non en service interdits de circuler avec les armes pour...

Kinshasa : des policiers non en service interdits de circuler avec les armes pour ces raisons

Coup d’État raté à Kinshasa : un des assaillants parle de Vital Kamerhe comme...

Coup d'État raté à Kinshasa : un des assaillants parle de Vital Kamerhe comme «cible d’attaque»