Assemblée nationale : le Rapporteur Serge Bahati « conscient de la hauteur de ses responsabilités »

Partager

La cérémonie de remise et reprise à l’Assemblée nationale entre le Bureau sortant de la législature 2019-2023 et le Bureau provisoire a eu lieu ce mercredi 31 décembre 2024.

De ce fait, le député national, élu du territoire de Kabare dans la province du Sud – Kibu, Serge BAHATI MAYGENDE (SBM), 1er Secrétaire et Rapporteur de ce Bureau, se dit conscient de la hauteur de ses nouvelles fonctions et promet de ménager aucun effort afin de s’acquitter honorablement des missions qui sont le leurs.

« Nous prenons ce jour, ces fonctions avec beaucoup d’humilité. Nous sommes amplement conscient de la hauteur de ces dernières. Nous ne ménagerons aucun effort dans l’accomplissement des missions qui sont les nôtres. Nous nous adonnerons avec patriotisme, enthousiasme et altruisme. Nous apporterons efficacement notre pierre dans ce processus de mise en place de cette 4e législature de la 3e République pour que cette chambre des représentants du peuple, nôtre chambre, soit effectivement le temple de la démocratie », a indiqué le porte-voix du bureau d’âge de la Chambre basse du parlement.

L’élu compte jouer pleinement son rôle en vue d’instaurer une franche et étroite collaboration avec ses collègues du Bureau ainsi qu’avec les autres députés nationaux élus de la 4ème législature de la 3ème législature.

Dans cette optique, le Rapporteur du Bureau d’âge de l’Assemblée nationale a profité de l’occasion pour saluer les réalisations du Bureau sortant de la législature 2019-2023.

Tout bien considéré, le Bureau provisoire, également connu sous le nom de Bureau d’âge, compte jouer un rôle essentiel dans la supervision du processus électoral pour le Bureau définitif. Son objectif premier est de garantir l’équité, la transparence et l’intégrité tout au long de la procédure électorale.

En outre, les membres du bureau sous la houlette du Président Christophe MBOSSO avec l’appui de l’administration de l’Assemblée Nationale, seront chargés de proposer les nouvelles règles internes qui régiront le fonctionnement de la Chambre basse du parlement.

Comme le veut la tradition, les membres du Bureau sortant et les hauts cadres de l’administration de l’Assemblée nationale ont participé à cet événement de passation solennelle.

Qui est Serge Bahati le nouveau Rapporteur du Bureau d’âge de l’Assemblée nationale?

Pour ceux qui ne le connaissent pas, le Rapporteur du Bureau d’âge de l’Assemblée nationale Serge BAHATI MAYGENDE est un homme politique passionné par le développement de la République Démocratique du Congo avec un engagement de longue date dans des actions sociales et philanthropiques. Conscient des enjeux de sa génération, il œuvre en faveur de la jeunesse. Fort de son expertise dans le domaine économique, il met son savoir-faire au service du développement de son pays. Grâce à sa vision novatrice et à sa détermination, il s’engage à jouer un rôle essentiel dans la promotion du progrès social et économique.

La Rédaction

Articles similaires

RDC : tous unis main dans la main, Katumbi, Matata et Muzito prêts à...

Après l'union entre les partis politiques LGD de Matata Ponyo et Ensemble pour la République de Moïse Katumbi,  c'est au tour du parti Nouvel Élan d'Adolphe Muzito de rejoindre ces deux personnalités de l'opposition congolaise dans le cadre du processus le processus de désignation d’un porte-parole de l’opposition.

RDC : Félix Tshisekedi à Lubumbashi pour l’inauguration des trains du Service National

Après un bref séjour à Pretoria en Afrique du Sud pour l’investiture du Président Cyril Ramaphosa, le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo est arrivé dans la soirée de mercredi 19 juin à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga. Cette visite est la première à l’intérieur du pays après sa réélection à la tête du pays.

Gouvernorat de Maï-Ndombe : l’UDPS placée devant ses responsabilités

La confirmation de Nkoso Kevani Lebon comme Gouverneur de province de Maï-ndombe, par la Cour d'appel, étonne la population de cette province qui se dit être trahi par le verdict tombé en début de soirée de vendredi 7 juin 2024, à la suite de la requête en contestation du candidat Aimé Pascal Mongo Lokonda.