Ituri: les groupes armés “Chini Ya Tuna” et FPP/AP Kabido s’engagent aux côtés des FARDC dans la recherche de la paix

Partager

Les groupes armés locaux Mouvement d’Autodéfense pour l’intégrité du Congo alliance Chini ya tuna et FPP/AP Kabido se sont engagés à collaborer avec les forces de défense nationales pour traquer les rebelles ougandais des ADF et de faciliter la libre circulation des personnes ainsi que de leurs biens.

Leur engagement est contenu dans un communiqué conjoint rendu public ce dimanche 21 janvier 2024 à Komanda, chef-lieu de la chefferie de Basili. Ceci pour concrétiser les efforts du gouvernement dans le processus de pacification et cohésion sociale entre les communautés dans le territoire d’Irumu.

Cette assise de 4 jours a été présidée par l’administrateur militaire du territoire d’irumu, le colonel Siro Nsimba Bunga Jean au nom de l’executif provincial, avec la facilitation de la MONUSCO et les chargé des affaires civiles en présence du Chef d’antenne PDDRC-S/Irumu.

Dans leur communiqué conjoint lu par le responsable du FPP/AP kabido MUHINDO Guépard basé à Ndimo, ces derniers disent qu’ils vont aussi faciliter l’ accessibilité des agriculteurs dans leurs champs dans les zones à guerre mais également, ils vont militer pour le retour définitif de la paix.

Au nom du gouverneur militaire de l’ituri qui met l’accent sur l’approche militaire qui donne de plus en plus l’espoir d’un retour de la paix dans l’ensemble de la province, le Colonel Siro Nsimba a appelé à l’unité les communautés pour combattre les rebelles islamistes des ADF. Il a exhorté que cet engagement soit sincère car, dit-il, tout fauteur de trouble contre la population civile sera considérée comme ADF.

Il seid de signaler que ces assises débutées le jeudi 18 janvier et pour se clôturer le dimanche 21 janvier 2024, a permis aux parties prenantes d’évaluer l’acte d’engagement signé entre les communautés Lese et Nande au mois de juin 2023 d’une part, et trouver des pistes de solution sur l’accessibilité des agriculteurs dans leurs champs respectifs. Cependant, cette rencontre a réuni les membres du comité local de sécurité, le comité de suivi de l’accord, les agriculteurs, les chefs des groupements de Walese Vonkutu et les leaders de ces deux groupes armés.

Nzangura Kwavingiston Le Nègre

Articles similaires

Meurtre de plus de 40 personnes par les ADF à Beni : voici la...

Les rebelles d'Allied democratic forces (ADF) soutenus par l'armée Rwandaise, ont signé une nouvelle attaque dans le territoire de Beni, en province du Nord-Kivu, coûtant la vie à plus de 40 civils, le 7 juin dernier. 

Butembo : 877 sacs de farine de maïs destinés aux déplacés a Kanyabayonga retrouvés...

Butembo : 877 sacs de farine de maïs destinés aux déplacés a Kanyabayonga retrouvés après leur vole

Escarmouches au palais de la nation/Kinshasa : l’armée confirme la thèse d’une tentative de...

Aussitôt intervenues après une attaque des hommes lourdement armés au palais de la nation et à la résidence de Vital Kamerhe ce matin, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) se sont exprimées pour fixer l'opinion.