Sécurité : le général Sylvano Kasongo appelle les éléments de la PNC et les FARDC-Kasaï à cultiver le sens de responsabilité dans l’exercice de leur service 

Partager

Le commissaire provincial de la police nationale congolaise (PNC), le général Sylvano Kasongo a, au cours d’une parade mixte POLICE-FARDC tenue ce lundi 15 janvier 2024 au stade de Kanzala dans la commune qui porte le même nom, appelé les les éléments de la forces de l’ordre du Kasaï à cultiver  un esprit de  responsabilité dans l’exercice de leur métier.

Le Patron de la Police Nationale Congolaise au Kasaï a également insisté sur la politisation et instrumentation des politiques dans l’armée.

Il a à cette même occasion appelé la police et l’armée à ne respecter uniquement que les ordres  provenant de la hiérarchie et du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo,  qui est le Commandant Suprême.

 Le Général Kasongo n’a pas oublié de prêcher le message de paix dans la province du Kasaï mais surtout la franche collaboration entre les militaires, la population et les policiers pour le maintien et la stabilité de paix dans cette province.

Signalons que le général Sylvano Kasongo a, à son arrivée, réussi à relever le défi tant déploré par la population du Kasaï qui est l’insécurité qui sévissait depuis 2022 .

Après avoir réussi à éradiquer cette insécurité, la population lui a remercié tout en réitérant sa confiance.

Joae L.

Articles similaires

NORD-KIVU : 14 personnes tuées dans les bombardements des M23 à Kanyabayonga

14 personnes tuées, 19 blessées dont 4 enfants, tel est le bilan des bombardements en aveuglette durant une semaine dans la commune rurale de Kanyabayonga située a l'extrême sud du territoire de Lubero, près de 140 km de la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu sur la nationale numéro 2.

Nord-Kivu : près de 30 morts dans une nouvelle incursion des ADF à Beni...

Une nouvelle attaque des rebelles d'Allied démocratic forces (ADF) orchestrée dans la journée de ce vendredi 7 juin dans le territoire de Beni, en province du Nord-Kivu, a occasionné la mort de 28 personnes au total.

Kinshasa : désormais, des policiers et militaires en divagations seront arrêtés (Décision)

Kinshasa : désormais, des policiers et militaires en divagations seront arrêtés (Décision)