RDC : Jo Sekimonyo annonce la présentation de sa proposition sur la révision de la constitution

Partager

Chercheur et analyste politique et économique, Jo Sekimonyo a annoncé à travers les ondes la Radio Top Congo, la présentation de sa proposition de révision de la constitution congolaise en début février. La nouvelle constitution modifiée mettra un cap surtout sur l’économie nationale accrue et au profit de tous les congolais.

« On va lancer une proposition d’une constitution car celle d’aujourd’hui ne répond qu’aux questions liées à la politique du temps. On veut maintenant avoir une constitution qui répond plutôt aux problèmes socio-économiques et politiques de la RDC. Il faut aussi qu’on démontre que ce n’est pas seulement les élections, en tant que citoyen de la RDC, la démocratie n’est pas seulement les élections», a laissé entendre Jo Sekimonyo.

Jon Sekimonyo estime qu’il est temps de parler de l’après Tshisekedi. Pour cela, pense-t-il, “on doit commencer à faire ce qu’on ne faisait pas avant. Cela, c’est apprendre sur l’expérience de notre passé, savoir ce qu’il faut changer et qu’est-ce qu’il faut réformer”.

Cet analyste patenté est de ceux qui pensent qu’il ne suffit pas d’être politicien pour faire de grandes choses pour son pays. « On peut faire beaucoup de chose pour son pays sans être président de la république. Moi je dis que je vais lancer la campagne pour la réforme de la constitution et de deux j’avais promis qu’on doit diminuer l’appétit pour la monnaie papier afin de muter vers la monnaie électronique. On a déjà lancé l’application Nzimbu.com pour montrer comment créer la monnaie unique africaine, mais cela doit commencer par la RDC», précise-t-il.

Il suggère néanmoins que les congolais soient en mesure d’avoir des projets quand qui bénéficient le plus au pays qu’eux individus. « Faisons les choses autrement….faire la politique moderne, c’est penser à la prospérité de son pays. Le problème qui existe aujourd’hui c’est parce qu’on ne sait pas s’attaquer aux fondamentaux, à la base de ce problème. Pour moi, le début du changement c’est de revoir la constitution», conclut-il.

Fidel Songo

Articles similaires

Projet de correction de la Constitution de 2006 : Jo M. Sekimonyo écrit à...

Un chercheur congolais, le professeur Jo M.Sekimonyo, a transmis, lundi 13 mai 2024, une copie de la correction de la Constitution de 2006 à la Présidence de la République.

RDC : l’Assemblée nationale valide les pouvoirs de 48 députés proclamés par la Cour...

RDC : l'Assemblée nationale valide les pouvoirs de 48 députés proclamés par la Cour constitutionnelle !

Sous l’égide du DG Stanislas Kenza/Kinshasa : l’ONIP lance l’opération de repérage cartographique des...

ONIP: Stanislas Kenza fonce, bientôt la distribution des cartes d'identité à grande échelle