ITURI : les ADF attaquent plusieurs entités du territoire de Mambasa

Partager

Plusieurs entités du territoire de Mambasa font face à des attaques des rebelles ADF ces derniers jours. Il s’agit principalement des chefferies de Babila Babombi et de Babila Bakwanza.

En chefferie de Babila Bakwanza, par exemple, dans la localité de Babungwe située à 40km de Mambasa centre sur la RN4 route Bunia, plusieurs attaques ont été signalées par des présumés rebelles ADF dans la matinée de ce Dimanche 14 janvier, 2024.

Le bilan provisoire fait état de 8 personnes tuées par machette, des biens emportés par ces rebelles. Toute la journée de ce dimanche on assisté à un déplacement massif de la population vers Mambasa centre.

Le deuxième cas d’incursion est celui toujours de ce dimanche soir vers 18h dans le quartier Bangole de Biakato en chefferie de Babila Babombi, pour l’instant on parle d’une personne tuée et un bon nombre de personnes prises en otage par les rebelles pour une direction qui n’est pas encore connue (dans la brousse), des biens ont été également emportés par ces rebelles.

A la rédaction de cette article la grande partie de la population de Biakato passe nuit à la belle étoile et d’autres se déplacent vers les localités voisines.

Des sources concordantes de la nouvelle société civile congolaise du territoire de MAMBASA par le biais de son coordonnateur Jospin Paluku Mbowa, condamne les faite que dans tous les deux cas, malgré les alertes faites par la population depuis le matin de ce dimanche, aucune mesure n’a été prise jusque-là pour traquer ces rebelles.

Nzangura Kwavingiston le nègre.

Articles similaires

Meurtre de plus de 40 personnes par les ADF à Beni : voici la...

Les rebelles d'Allied democratic forces (ADF) soutenus par l'armée Rwandaise, ont signé une nouvelle attaque dans le territoire de Beni, en province du Nord-Kivu, coûtant la vie à plus de 40 civils, le 7 juin dernier. 

Butembo : 877 sacs de farine de maïs destinés aux déplacés a Kanyabayonga retrouvés...

Butembo : 877 sacs de farine de maïs destinés aux déplacés a Kanyabayonga retrouvés après leur vole

Escarmouches au palais de la nation/Kinshasa : l’armée confirme la thèse d’une tentative de...

Aussitôt intervenues après une attaque des hommes lourdement armés au palais de la nation et à la résidence de Vital Kamerhe ce matin, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) se sont exprimées pour fixer l'opinion.