Élections au Kwilu : le candidat député national Désiré Muwala-Kol’makob de la circonscription électorale de Masi-Manimba s’en prend aux médias canards boiteux qui diffusent des fausses informations sur les réseaux sociaux visant à ternir l’image de sa personnalité !

Partager

Il s’appelle Reagan KIKWA, avocat de métier, candidat député national numéro 80 de la Circonscription électorale de MASI-MANIMBA située dans la Province du Kwilu. Mal intentionné avec une crise morale caractérielle visant à salir la personnalité d’un fils digne du Kwilu, Désiré MUWALA-BOL’MAKOB MATALA-TALA lors de l’opération du déroulement de l’opération du vote du 20 décembre 2023 au pays de Pierre Mulele.

Alors que ces scrutins ont connu du plomb dans la dite province et en particulier au centre électoral de Bwatundu-Koy à cause de sa mauvaise foi et de son idiotie en cherchant à empêcher les élections à Bwatundu-Koy dans le Territoire de MASI-MANIMBA, Province du Kwilu. En effet, il a instrumentalisé des jeunes drogués communément appelés les Kuluna de ce village Bwatundu-Koy en les soudoyant avec une somme de 40 000 FC pour brûler les kits électoraux, afin de jeter ce sort à un autre candidat national, en l’occurrence Désiré MUWALA-BOL’MAKOB MATALA-TALA.


L’histoire retiendra que la CENI n’était pas en mesure de déployer ses kits électoraux dans certains centres de la Province du Kwilu au point que certains candidats députés ont dû l’épauler pour transporter ses matériels à cause de son camion qui était tombé en panne notamment au chef-lieu du secteur de Mokamo. Une situation de force majeure qui n’ a pas permis à la CENI de faire respecter la loi interdisant aux candidats de transporter les kits électoraux.
Comme le dit un adage, à chaque situation difficile, il y a toujours une voie de sortie. Le chef de Secteur Mokamo Gervais KITUMBA a fait appel à l’assistant du candidat député national MUWALA-BOL-MAKOB qui s’était déplacé à Kwaya pour s’enquérir du retard que prenait l’arrivée des kits électoraux. A cause des difficultés de communication, le candidat qui avait envoyé son assistant avec sa jeep pour déposer ses témoins dans différents bureau n’était pas consulté pour ce service demandé par le chef Gervais KITUMBA. Cependant l’assistant a dû se plier à l’ordre du chef de secteur qui tenait mordicus à la tenue des élections dans sa juridiction pour prendre les kits électoraux des trois  Centres : Bwatundu-Koy, Dunga 2 et Manie. Une situation non comprise par ses détracteurs dont l’auteur de destruction méchante des kits électoraux de la CENI Reagan KIKWA, candidat député national et candidat député provincial dans la Circonscription électorale de MASI-MANIMBA.
A en croire l’assistant du candidat MUWALA-BOL’MAKOB, constant que les agents de la CENI commis aux centres électoraux du secteur de Mokamo avaient fui après les violences qui ont émaillé le processus électoral dans le Masi-Manimba, il a voulu remettre les kits électoraux de la CENI entre les mains du formateur de la CENI en présence du chef du village et de l’intendant de la CENI pour faciliter la tâche à cette centrale électorale de procéder aux élections en bonne et due forme. Mais, force est de constater que les élections au centre électoral de Bwatundu-Koy n’ont pas eu lieu au motif des violences et incidents de tous genres provoqués intentionnellement par Reagan KIKWA qui se sont terminés par l’incendie des kits électoraux destinés aux centres de la CENI de Bwatundu-koy, de Mubwa et de Manie.

Arfalone Basakisa/tremplin-news.net

Articles similaires

Porte-parole de l’opposition : Jean-Marc Kabund rejette la coalition avec les gens « sans position...

Porte-parole de l'opposition : Jean-Marc Kabund rejette la coalition avec les gens "sans position et programme politique" en faveur du peuple

APK : deux motions d’information relatives à la sécurité et la consommation de jus...

Lors de la séance plénière de l'Assemblée provinciale de Kinshasa du 19 juin 2024 dernier qui se basait sur l'audition du DG de la direction générale des recettes de Kinshasa DGRK,  le député provincial Monplaisir Bolokole Lombo a  soulevé deux motions d'information. Ces deux motions d'information soulevées sont relatives à la sécurité et la consommation de jus en bouteille plastique dans la ville de Kinshasa.

RDC : l’Alternative 2028 d’Ados Ndombasi propose de revoir le mode de désignation du...

Toujours avec un constat amère sur l'évolution et le travail de l'opposition au sein de la société congolaise, l'Alternative 2028 de l'honorable Ados Ndombasi a via un communiqué, proposé à revoir le mode de désignation du porte-parole de l’opposition suite aux enjeux politiques et à l'attente de la population congolaise.