Publication partielle des résultats de l’élection présidentielle : « Moïse Katumbi n’ira pas à la cour constitutionnelle »(Olivier Kamitatu)

Partager

Olivier Kamitatu, porte-parole de Moïse Katumbi, révèle que le candidat numéro 3 aux élections présidentielles ne saisira pas la cour constitutionnelle en guise de  contestations des résultats qui seront publiés par la commission électorale nationale indépendante (CENI) le 31 décembre prochain.

L’un des proches de l’ancien gouverneur du Katanga, justifie cet refus de se présenter devant la cour constitutionnelle car d’après lui, le pouvoir en place s’est accaparé des institutions, préparant ainsi une fraude électorale.

« Toutes les organisations chargées du processus électoral ne sont présidées que par des éléments appartenant à la tribu de M. Félix Tshisekedi. La Cour constitutionnelle est le dernier maillon de l’axe du mal et constitue le prolongement de la machine mise en place par le régime pour son maintien au pouvoir. La Cour constitutionnelle ne pourra que consacrer la fraude orchestrée en amont. Recourir à elle lui permettra de blanchir la fraude de M. Kadima et de jouer pleinement son rôle dans l’axe du mal contre les vraies élections », a déclaré Olivier Kamitatu.

Le parti Ensemble pour la république tient sur son appel à annuler et organiser des nouvelles élections, avec des nouveaux animateurs de la CENI. 

« Il faut tout simplement annuler ces élections. Il y a impérieuse nécessité pour tout le monde de continuer à démontrer toute la fraude qui discrédit foncièrement ce processus mafieux qui n’aura été qu’un gouffre financier de plus de 1,2 milliards divertis entre les copains », a souligné Olivier Kamitatu avant d’appeler la population à appliquer l’article 64.

Lionel kibuluku

Articles similaires

Porte-parole de l’opposition : Jean-Marc Kabund rejette la coalition avec les gens « sans position...

Porte-parole de l'opposition : Jean-Marc Kabund rejette la coalition avec les gens "sans position et programme politique" en faveur du peuple

APK : deux motions d’information relatives à la sécurité et la consommation de jus...

Lors de la séance plénière de l'Assemblée provinciale de Kinshasa du 19 juin 2024 dernier qui se basait sur l'audition du DG de la direction générale des recettes de Kinshasa DGRK,  le député provincial Monplaisir Bolokole Lombo a  soulevé deux motions d'information. Ces deux motions d'information soulevées sont relatives à la sécurité et la consommation de jus en bouteille plastique dans la ville de Kinshasa.

RDC : l’Alternative 2028 d’Ados Ndombasi propose de revoir le mode de désignation du...

Toujours avec un constat amère sur l'évolution et le travail de l'opposition au sein de la société congolaise, l'Alternative 2028 de l'honorable Ados Ndombasi a via un communiqué, proposé à revoir le mode de désignation du porte-parole de l’opposition suite aux enjeux politiques et à l'attente de la population congolaise.