Nord-Kivu : énième alerte des FARDC à la communauté internationale sur la violation délibérée du cessez-le-feu par les M23-RDF !

Partager

Dans un communiqué de ce 25 décembre lu par le lieutenant-colonel Djike Kaiko Guillaume, porte-parole des FARDC dans la province du Nord-Kivu, les forces armées Congolaises accusent les rebelles du M23-RDF de violations du cessez-le feu recommandé par les Etats Unis d’Amérique et la communauté internationale.

Ainsi, l’armée congolaise  parle des attaques répétitives contre les positions des jeunes réservistes (Wazalendo),  tout comme aux camps des militaires FARDC dans les territoires des Masisi et RUTSHURU.

Dans ce même communiqué, l’armée congolaise réaffirme sa position de répliquer à tout autre provocation et alerte la communauté internationale sur les risques des reprises des hostilités dans la zone.

« Les forces armées de la République démocratique du Congo,  tout en continuant à respecter leurs engagements, prennent en témoin la communauté internationale, sur les risques des reprises des hostilités du fait de l’esprit belliciste de Kigali, non respectueux de la parole donnée, et de l’engagement pris. Si cette situation continue, les forces armées de la République démocratique du Congo prendront des mesures pour répondre à cette provocation », conclut Djike Kaiko Guillaume.

Dans sa dernière communication du dimanche 24 dernier, l’armée Congolaise a aussi fait une mise en garde à certains médias qui travaillent pour les M23, dont  Nyota TV et autres. 

Ces derniers, selon les FARDC, sont souvent dans la propagation des messages d’intox a faveur de l’ennemi, mais aussi dans la démoralisation des éléments FARDC.

Nzangura Kwavingiston le nègre

Articles similaires

Meurtre de plus de 40 personnes par les ADF à Beni : voici la...

Les rebelles d'Allied democratic forces (ADF) soutenus par l'armée Rwandaise, ont signé une nouvelle attaque dans le territoire de Beni, en province du Nord-Kivu, coûtant la vie à plus de 40 civils, le 7 juin dernier. 

Butembo : 877 sacs de farine de maïs destinés aux déplacés a Kanyabayonga retrouvés...

Butembo : 877 sacs de farine de maïs destinés aux déplacés a Kanyabayonga retrouvés après leur vole

Escarmouches au palais de la nation/Kinshasa : l’armée confirme la thèse d’une tentative de...

Aussitôt intervenues après une attaque des hommes lourdement armés au palais de la nation et à la résidence de Vital Kamerhe ce matin, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) se sont exprimées pour fixer l'opinion.