Beni/Sécurité : l’armée congolaise annonce avoir neutralisé 4 ADF dont certains étrangers

Partager

Un combat a opposé dans la nuit du mercredi à ce jeudi 21 décembre 2023, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo aux terroristes ADF/MTM/ISCAP, qui avaient l’intention d’attaquer une position militaire située entre les villages MAVANGA et MAPERA, non loin de la cité d’Erengheti en territoire de Beni.

À en croire le capitaine Antony Mwalushayi Mbombo, qui livre le bilan provisoire, 4 terroristes ont été neutralisés dont deux étrangers ( Somalien et Tanzanien). Plusieurs munitions de guerres ont également été récupérées par les FARDC et deux civils ont malheureusement été retrouvés morts pendant l’opération de fouille.

Le commandant de secteur opérationnel SOKOLA 1 Grand Nord, le Général Major KASONGO MALOBA Roberts, qui était à ISALE/BULAMBO et sa cellule opérationnelle, sont arrivés sur place à Erengheti pour coordonner personnellement la poursuite d’un autre groupe des Djihadistes qui ont pris la fuite vers l’Est de la route nationale numéro 4.

L’armée rassure que Pour l’instant la situation reste calme et les activités de vote n’ont pas été troublées par les terroristes dans cette zone.

Nzangura Kwavingiston le nzgre

Articles similaires

NORD-KIVU : 14 personnes tuées dans les bombardements des M23 à Kanyabayonga

14 personnes tuées, 19 blessées dont 4 enfants, tel est le bilan des bombardements en aveuglette durant une semaine dans la commune rurale de Kanyabayonga située a l'extrême sud du territoire de Lubero, près de 140 km de la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu sur la nationale numéro 2.

Nord-Kivu : près de 30 morts dans une nouvelle incursion des ADF à Beni...

Une nouvelle attaque des rebelles d'Allied démocratic forces (ADF) orchestrée dans la journée de ce vendredi 7 juin dans le territoire de Beni, en province du Nord-Kivu, a occasionné la mort de 28 personnes au total.

Kinshasa : désormais, des policiers et militaires en divagations seront arrêtés (Décision)

Kinshasa : désormais, des policiers et militaires en divagations seront arrêtés (Décision)