RDC : l’ONIP déclenche officiellement le processus de délivrance des cartes d’identité à grande échelle !

Partager

Du rêve à la réalité, les cartes d’identité nationale enfin disponibles. Après la première carte d’identité délivrée au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le 30 juin dernier, l’ONIP, Office national de l’identification de la population a procédé hier, samedi 16 décembre 2023, à la remise de la carte d’identité au Vice-premier ministre, ministre de l’intérieur Peter Kazadi. Cette étape a constitué le lancement officiel de la série de délivrance des cartes à grande échelle.

C’était au cours d’une cérémonie solennelle organisée dans la salle Virunga au ministère de l’intérieur, à Kinshasa-Lingwala.

Près de quarante ans après, les congolais vont enfin disposer de leurs pièces d’identité.

Après avoir reçu sa carte d’identité, le ministre de l’intérieur a invité la population à être prête pour aller se faire enregistrer, afin d’obtenir ce document, qui est d’une grande utilité.

« Il faut comprendre qu’il y a deux étapes : la première étape, c’est celle d’enregistrement ; Vous allez au point indiqué pour vous faire enregistrer, vous donnez vos coordonnées, et puis, quelques jours après, le timing sera fixé par l’ONIP, vous revenez pour récupérer votre carte en bonne et due forme. Et cette carte vous identifie à vie. Vous avez un numéro d’identité unique, ce numéro va vous accompagner jusqu’à la fin de votre vie sur terre. Ça veut dire qu’il n’y aura plus moyen de se doubler, une seule personne qui a plusieurs identités. Nous invitons à l’occasion le peuple congolais à aller se faire enregistrer massivement», a lancé ce message à la population, le VPM, Ministre de l’Intérieur

M. Cédric Huet, directeur d’Afrique IDEMIA, la firme ayant gagné le marché d’impression des cartes d’identité biométriques, a confirmé que les congolais bénéficieront d’une nouvelle carte d’identité nationale moderne et durable grâce à l’usage du polycarbonate.
Cette carte, poursuit-il, permettra à son détenteur de justifier son identité sur le territoire national.

Pour garantir la sécurité optimale, cette carte est couverte des symboles nationaux intégrés tels que le léopard, le drapeau et l’étoile. L’originalité de la carte biométrique contient 14 étapes pour sa sécurisation, selon Cédric Huet, à savoir :

  1. le portrait couleur intégré dans la carte en polycarbonate sécurisé grâce à la technologie de gravure »laser Lasink » ;
  2. Un portrait secondaire du détenteur de la carte apparaît sous forme d’image fantôme ;
  3. une impression offset « arc-en-ciel » applique un dégradé de couleurs sur toute la largeur de la carte ;
  4. les lettres Congo apparaissent sous forme de motifs numismatiques ;
  5. le léopard et la colline sur laquelle il est juché sont composés de motifs en impression duplex ;
  6. le texte République Démocratique du Congo apparaît en micro textes ;
  7. les lettres Congo et les étoiles sont relevées sous forme lumière ultraviolette avec une fluorescence «arc-en-ciel » jaune-bleu-jaune ;
  8. la carte est biométrique et contient une puce sans contact qui permet entre l’authentification du porteur. La puce, le système d’exploitation et l’applet sont conformes à la norme OACI.
  9. un QG code personnalisé et crypté, imprimé au dos de la carte pour un contrôle efficace et moderne ;
  10. une machine Readable zonde « MRZ » permet une lecture optique et rapide de la carte ;
  11. OVI ou encore optiquement variable où le léopard passe sur vert au magenta quand on incline la carte ;
  12. Les lettres Congo apparaissent sous forme de motifs numismatiques ;
  13. Les lettres Congo et les étoiles sont relevées sous lumière ultraviolette avec une fluerescence « arc-en-ciel» ;

14 . La date de délivrance est gravée en relief au laser permettant une vérification tactile.

Quant à l’obtention de la nouvelle carte d’identité,
le directeur général a.i de l’ONIP, Stanislas Kenza Lukengu, précise que « les bénéficiaires doivent se munir d’une carte d’électeur, d’un passeport congolais, d’un permis de conduire, ou soit se présenter avec trois témoins attestant leur appartenance à la RDC ».

Selon lui, toute personne jouissant d’une certaine notoriété publique se fera identifier, afin d’obtenir leurs cartes dès ce samedi 16 décembre 2023, au ministère de l’Intérieur.

Pour rappel, après la première carte d’identité nationale octroyée au Président de la République le 30 juin dernier, la deuxième carte a été offerte au ministre de la communication et médias, porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, avant celle offerte au VPM de l’intérieur Peter Kazadi.

La Rédaction

Articles similaires

RDC-Crise sécuritaire dans l’Est : Roland Ngoie appelle à la mobilisation derrière Félix Tshisekedi...

RDC-Crise sécuritaire dans l'Est : Roland Ngoie appelle à la mobilisation derrière Félix Tshisekedi pour faire barrage à Kagame

30è anniversaire du génocide rwandais : les jeunes ressortissants de l’Est alertent la communauté...

C'est à travers une déclaration rendue public ce dimanche 7 avril, que les jeunes ressortissants de l'Est de la RDC, profitant de l'occasion de la commémoration du 30ème anniversaire du génocide rwandais, ont adressé un message fort à la communauté internationale sur les nombreuses tueries perpétrées en RDC par le régime de P. Kagame.

RDC: l’excellence dans la gestion de la CNSSAP au coeur des échanges entre l’INAP...

La caisse nationale de Sécurité Sociale des Agents publics (CNSSAP) ne cesse d'attirer l'attention...