Présidentielle 2023 : en perte de vitesse, Moïse Katumbi compte-t-il abandonner ?

Partager

À quelques jours de la tenue des élections Présidentielle, législative et municipale en République démocratique du Congo, soit ce mercredi 20 décembre 2023, une révélation poignante occupe depuis quelque temps les réseaux sociaux. Le candidat numéro 3, Moïse Katumbi, serait dans une véritable voie sans issue, quant au maintien de sa candidature à l’élection présidentielle. Des questions taraudent, pour se faire, des esprits.  Va-t-il se retirer de la course à la Présidence en seulement quelques encablures de la date prévue ?

En effet, la rumeur courait déjà depuis quelques temps, mais elle se renforce d’heure en heure à l’approche du jour J. Le compte de hackers sur Twitter « @cybermessagers », connu pour avoir fait fuiter de nombreux documents confidentiels comme les révélations sur une collaboration entre Salomon Kalonda et le Rwanda, a posté un message énigmatique ce samedi 16 décembre, montrant les échanges entre deux directeurs de cabinet du camp Katumbi. Parmi lesquels Franklin Tshiamala, collaborateur de Matata Ponyo. Ces deux responsables politiques évoquent clairement un futur retrait du candidat Katumbi à la course présidentielle.

« On est sur le plan B ». « Donc on va vers l’abandon », « C’est notre dernière option », voilà quelques exemples de messages que l’on peut lire sur l’écran de la conversation Whatsapp volée et twittée par les cyber messagers.

Le compte de hackers éthiques qui semble toujours aussi bien informé tient donc les Congolaises et congolais en haleine en cette fin de campagne, en laissant entendre qu’une annonce inattendue pourrait bien avoir lieu du côté du camp Katumbi.

Selon un analyste precautionné qui a recqui l’anonymat, Moïse Katumbi serait en perte de vitesse, sachant bien qu’il va lamentablement échoué face à Félix Tshisekedi, candidat à sa propre succession.

Du côté de la commission électorale nationale indépendante (CENI), Denis Kadima ne cesse de rassurer qu’il aura certainement des élections ce mercredi 20 décembre, contrairement aux rumeurs faisant état d’un probable renvoie à une date ultérieure.
A suivre !

Jules Ntambwe

Articles similaires

RDC/Désignation d’un porte-parole unique de l’opposition : Katumbi et Muzito font bloc !

Moïse Katumbi et Adolphe Muzito, deux leaders de l’opposition congolaise, s'accordent dans leurs langages en vue de la désignation d’un porte-parole de l'opposition. Les deux politiciens envisagent de former dans un futur proche un bloc à eux seuls pour le compte de l’opposition afin de faire respecter la loi. 

RDC : le gouvernement Suminwa  prévoit un budget quinquennal de 18 milliards USD pour...

Douze jours après son dévoilement, le gouvernement Judith Suminwa vient d'être investi officiellement. C'était au cours d’une plénière inaugurale de ce mardi 11 juin 2024 par les élus nationaux. 

Kasaï central – Exetat : avec ses 30 millions des francs, le député national...

Kasaï central - Exetat : avec ses 30 millions des francs, le député national Aldos Tshitoko supporte les frais de participation de 300 élèves à Dibaya