Présidentielle 2023 : à Kikwit, Tshisekedi sollicite le soutien de la population pour renouveler son mandat

Partager

Le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi, candidat à sa propre succession, a sollicité  le soutien de la population de Kikwit pour le renouvellement de son mandat lors des prochaines élections présidentielle prévue ce 20 décembre, en vue de lui permettre à mettre fin à la guerre et poursuivre sa vision sur le développement du pays. 

C’est au cours d’un meeting populaire organisé ce vendredi 15 décembre dans la ville de Kikwit, que le candidat commun de l’Union sacrée de la nation à convié la population de cette partie du pays à lui offrir un second mandat.

« Je sollicite votre soutien et concours pour gagner cette guerre qui nous a été imposée par les ennemis de notre peuple. Ma mission est celle de défendre le pays, cette confiance que vous allez me donner me permettra de terminer le projet déjà en cours », a déclaré Félix Tshisekedi .

Le candidat numéro 20 a ensuite énuméré quelques réalisations pendant son premier mandat notamment la gratuité de l’enseignement, la gratuité de la maternité et tant d’autres.

Le président sortant Félix Tshisekedi a profité de l’opportunité pour relever quelques défis de la ville de Kikwit notamment la présence des érosions dans la ville, la détérioration des infrastructures, le manque de l’eau et d’électricité. Ce dernier a annoncé que le courant de la centrale hydroélectrique de Kakobola est fin prêt, la création des emplois des jeunes ainsi que la dotation à la ville d’un stade moderne comparable à ceux de Kinshasa sont en cours d’exécution. 

Notons que, le candidat à la présidentielle de ce 20 décembre Félix Antoine Tshisekedi, est attendu ce samedi 16 décembre dans la ville de Bandundu, pour la poursuite de sa campagne électorale dans l’espace grand Bandundu après celle du Grand Kasaï.

Japhet Punzu 

Articles similaires

Gouvernorat de Maï-Ndombe : l’UDPS placée devant ses responsabilités

La confirmation de Nkoso Kevani Lebon comme Gouverneur de province de Maï-ndombe, par la Cour d'appel, étonne la population de cette province qui se dit être trahi par le verdict tombé en début de soirée de vendredi 7 juin 2024, à la suite de la requête en contestation du candidat Aimé Pascal Mongo Lokonda.

Appelés tous à Kinshasa, les gouverneurs et leurs vices nouvellement élus seront notifiés ce...

Dans un communiqué officiel adressé aux gouverneurs et vice-gouverneurs nouvellement élus, le ministre de l'Intérieur, Jacquemain Shabani Lukoo Bihango, a appelé à la participation à la cérémonie de remise des notifications qui se tiendra le mercredi 19 juin 2024 à Kinshasa.

RDC : Ferdinand Kitengie de la Nouvelle société civile révolutionnaire appelle le nouveau gouvernement...

Patriotisme exige, Me Ferdinand Kitengie, coordonnateur national de la nouvelle société civile révolutionnaire, a...