Présidentielle 2023 : «…n’insultez personne, ne l’attaquez pas. Il peut avoir ses militants qui vont l’écouter »(Félix Tshisekedi)

Partager

Touché par les barbaries dont certains opposant ont été victimes durant la campagne électorale, le président sortant Félix Antoine Tshisekedi, lors d’un meeting populaire organisé dans la ville de Kananga, en province du Kasaï-Central, a appelé la population de cette ville à la tolérance, sans agresser d’autres candidats.

Candidat à sa propre succession, Félix Antoine Tshisekedi a appelé cette population de la province du Kasaï-Central à accueillir comme il se doit ses différents réseaux à l’élection présidentielle.

« Nous sommes pendant la campagne, tout le monde peut venir ici, si vous ne voulez pas l’écouter, ne partez pas l’accueillir, restez chez vous, n’insultez personne, ne l’attaquez pas. Il peut avoir ses militants qui vont l’écouter, c’est ça la démocratie que nous voulons, si vous ne voulez pas de lui, vous lui créez la colère », a-t-il déclaré.

Une occasion pour le candidat numéro 20 à consolider les peuples du Kasaï-Central à l’unité et la cohésion sociale, afin de bâtir une nouvelle société, et espérer un changement.

Notons par ailleurs qu’après la ville de Kananga, le président de la république Félix Antoine Tshisekedi, est attendu ce jeudi 14 décembre à Luiza, Lodja, ainsi que Tshikapa. 

Japhet Punzu

Articles similaires

Après son investiture à l’assemblée nationale : Judith Tuluka Suminwa se met au travail...

À l’issue du premier Conseil des ministres tenu ce vendredi à la Cité de l’Union africaine, et qui a été consacré essentiellement à une prise de contact entre le Président et les membres du gouvernement, la Première ministre Judith Suminwa Tuluka n'a pas tardé à livrer ses impressions à la presse.

Investiture du Gouvernement : l’honorable Christophe Mpangi satisfait du programme dévoilé par la Première...

C'est au sein de l'Assemblée nationale que le nouveau gouvernement a été investi lors d'une plénière organisée ce mardi 11 juin 2024, dirigé par le président de la chambre basse du Parlement Vital Kamerhe, que la Première ministre Judith Suminwa Tuluka a décortiqué les points de son programme durant ses 5 prochaines années à la tête de la Primature. 

Meurtre de plus de 40 personnes par les ADF à Beni : Martin Fayulu...

Face à cette nouvelle attaque meurtrière des rebelles d'Allied démocratic forces (ADF) en territoire de Beni, province du Nord-Kivu, le président du parti ECiDé, Martin Fayulu, n'a pas mâcher les mots pour indexer le régime Tshisekedi ‘’ d'impuissance et irresponsable ‘’.