Guerre dans l’Est : « Kagame va  finir comme Hitler »(Félix Antoine Tshisekedi)

Partager

Le Candidat n°20 à la présidentielle de ce 20 décembre, Félix Antoine Tshisekedi, a déclaré le vendredi 08 décembre dernier, que son homologue rwandais, Paul Kagame « va finir  comme le tyran allemand Adolf Hitler », à cause de ses convoitises en République démocratique du Congo, dans son discours de campagne à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu.

« Puisqu’il a voulu se comporter comme Adolf Hitler en ayant des visées expansionnistes, je lui promets de finir comme Adolf Hitler », a déclaré Félix Tshisekedi.

Avant d’ajouter : « Notre objectif sera de refermer la parenthèse ouverte en 1997 par l’intrusion dans notre pays de nos voisins belliqueux, à travers l’AFDL ».

Par ailleurs, le président sortant Félix Tshisekedi a demandé aux jeunes de s’enrôler dans l’armée congolaise, pour sauvegarder l’intégralité du territoire.

« Je demande aux jeunes de s’enrôler massivement dans l’armée pour faire partie de nos forces armées, en vue de  sauvegarder l’intégrité territoriale et protéger le peuple congolais contre toute agression, notamment celle du Rwanda et son président Paul Kagame dont le seul objectif est de piller les richesses du Congo », a lancé Félix Antoine Tshisekedi.

Feu Führer Adolf Hitler avait mis fin à ses jours dans son bunker de Berlin, lorsque ses troupes avaient enregistré de lourdes pertes et que les armées américaine et russe exerçaient une forte pression sur Berlin.

Parlant du silence de la communauté internationale face à cette agression, Félix Tshisekedi a expliqué qu’il a décidé de prendre ses responsabilités en créant le corps des réservistes pour appuyer l’armée congolaise.

Enfin, le candidat N°20 a demandé à la population de renouveler sa confiance en lui le 20 décembre prochain pour lui permettre de continuer son œuvre de reconstruction.

Japhet Punzu

Articles similaires

Gouvernorat de Maï-Ndombe : l’UDPS placée devant ses responsabilités

La confirmation de Nkoso Kevani Lebon comme Gouverneur de province de Maï-ndombe, par la Cour d'appel, étonne la population de cette province qui se dit être trahi par le verdict tombé en début de soirée de vendredi 7 juin 2024, à la suite de la requête en contestation du candidat Aimé Pascal Mongo Lokonda.

Appelés tous à Kinshasa, les gouverneurs et leurs vices nouvellement élus seront notifiés ce...

Dans un communiqué officiel adressé aux gouverneurs et vice-gouverneurs nouvellement élus, le ministre de l'Intérieur, Jacquemain Shabani Lukoo Bihango, a appelé à la participation à la cérémonie de remise des notifications qui se tiendra le mercredi 19 juin 2024 à Kinshasa.

Après son investiture à l’assemblée nationale : Judith Tuluka Suminwa se met au travail...

À l’issue du premier Conseil des ministres tenu ce vendredi à la Cité de l’Union africaine, et qui a été consacré essentiellement à une prise de contact entre le Président et les membres du gouvernement, la Première ministre Judith Suminwa Tuluka n'a pas tardé à livrer ses impressions à la presse.