Tracasseries à Kinshasa : Blaise Kilimbalimba appelle la population congolaise à collaborer avec la PNC pour dénoncer les actes barbares durant les élections 

Partager

Dans son objectif de veiller à la protection de la population congolaise ainsi que de ses biens, le commissaire divisionnaire adjoint de la Police Nationale Congolaise(PNC) ville de Kinshasa Blaise Kilimbalimba, a invité la population congolaise particulièrement celle de Kinshasa, à collaborer avec les force de l’ordre en vue de dénoncer les différents cas de tracasseries policière durant le processus électoral.

C’est au cours d’un point de presse organisé à Kinshasa, que Blaise Kilimbalimba a galvanisé la morale des kinois, afin de permettre à la PNC de faire correctement son travail et de mettre hors de nuir les malfrats.

« Les Kinois qui se sentiront menacés doivent appeler immédiatement pour nous permettre de leur venir en aide. la mission régalienne de la police, celle de protéger la population et leurs biens », a déclaré le commissaire divisionnaire adjoint de la PNC de Kinshasa.

Par ailleurs, la PNC a mis à la disposition de la ville de Kinshasa un numéro de téléphone permanent,  permettant de contacter les forces de l’ordre lorsqu’un habitant se confronte à une situation de tracasseries. Il s’agit notamment de : 0903988033 et 0900003981.

C’est depuis plusieurs mois, que la population congolaise ne se sent plus en sécurité face à la PNC suite aux tracasseries, aux agressions et différents actes barbares que certains agents de l’ordre posent lors de leurs interpellations.

De ce fait, le commissaire divisionnaire adjoint de la Police Nationale Congolaise(PNC) ville de Kinshasa Blaise Kilimbalimba, met en garde tout agent de la PNC et particulièrement la police de renseignement communément appelé « bureau 2 », et promets de sanctionner sévèrement les fauteur de trouble.

Japhet Punzu

Articles similaires

NORD-KIVU : 14 personnes tuées dans les bombardements des M23 à Kanyabayonga

14 personnes tuées, 19 blessées dont 4 enfants, tel est le bilan des bombardements en aveuglette durant une semaine dans la commune rurale de Kanyabayonga située a l'extrême sud du territoire de Lubero, près de 140 km de la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu sur la nationale numéro 2.

Nord-Kivu : près de 30 morts dans une nouvelle incursion des ADF à Beni...

Une nouvelle attaque des rebelles d'Allied démocratic forces (ADF) orchestrée dans la journée de ce vendredi 7 juin dans le territoire de Beni, en province du Nord-Kivu, a occasionné la mort de 28 personnes au total.

Kinshasa : désormais, des policiers et militaires en divagations seront arrêtés (Décision)

Kinshasa : désormais, des policiers et militaires en divagations seront arrêtés (Décision)