Alain Inkabanga, candidat  N°270 à Lukunga appelle tous les congolais à s’approprier les élections du 20 décembre 

Partager

‘’Si hier, Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, était une bastion de l’Opposition politique, aujourd’hui c’est un acquis pour le parti au pouvoir’’, telle est l’observation faite par M. Alain Inkabanga, cadre influent de la Convention pour la République et la Démocratie (CRD), parti politique cher au président de la chambre basse du parlement congolais, Christophe Mboso N’Kodia Pwanga, lors du lancement officiel de la campagne électorale au sein de l’Union Sacrée pour la Nation, au Stade de Martyrs qui était plein à craquer.

Accompagné de façon impulsive  par des membres de son association dénommée ‘’les Amis de Alain Inkabanga’’, venus presque de toutes les communes de la circonscription de Lukunga, Alain Inkabanga a rejoint le stade de Martyrs comme un Prince. Les fanfares et les chants d’allégresse étaient frénétiquement au rendez-vous pour marquer sa présence à l’appel du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, afin de lui rassurer le deuxième mandat à la tête de la RDC.

« Nous sommes venus ici pour le lancement officiel de la campagne électorale. Et, aujourd’hui c’est la conservation des acquis, compte tenu du fait que nous avons obtenu certaines réalisations. Nous estimons que nous ne pouvons plus  repartir à zéro. Notre présence ici, d’abord comme membres et cadres de l’Union sacrée pour accompagner la candidature du Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshilombo,  afin d’être réélu pour  sa seconde mandature», a précisé M. Alain Inkabanga aux professionnels de la Presse.

 Et d’ajouter que «la seconde mandature n’est pas un cadeau. C’est justement suite aux réalisations qui ont été observées. Et la population a certainement confiance au Chef de l’Etat. Pour preuve, elle a été présente au Stade de Martyrs’’.    

S’agissant de la Convention pour la République et la Démocratie (CRD), parti politique cher au président de la Chambre basse du Parlement congolais, Christophe Mboso N’Kodia Pwanga, Alain Inkabanga a révélé que des directives  ont été données au niveau du parti pour conduire la candidature de Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui au numéro 20. 

Étant candidat dans la circonscription de Lukunga, Alain Inkabanga rassure d’ores et déjà, la réélection de Félix Tshisekedi, du fait qu’il ne cesse de rappeler à sa base électorale les numéros 270 pour lui à la députation nationale  et 20 pour le Présidence de la République. Car, selon lui, le bilan de Félix Tshisekedi est largement positif.

‘’Il n’y a pas des mieux ou des plus meilleurs, en termes des réalisations, que Fatshi’’, martèle le socialiste Alain Inkabanga, fils idéologique de Christophe Mboso N’Kodia Pwanga.

D’où, il a cité, sans ambages, quelques réalisations de Félix-Antoine Tshisekedi. Notamment, la gratuité de l’enseignement, la construction des infrastructures au niveau des établissements universitaires, la gratuité de la maternité, la construction des infrastructures routières etc. 

Il a également souligné que Félix-Antoine Tshisekedi est en train de se battre pour faire mieux afin de faire sortir la RDC du gouffre qu’elle a été pour que tout le monde y participe.

«C’est pour moi l’occasion d’en appeler, qu’il s’agisse des partis de l’opposition ou du pouvoir qu’ils partent aux élections avec un climat apaisé. Parce que nous n’avons pas besoin des désordres. La sécurité c’est premier éléments qui doit nous amener aux élections qui sont totalement inclusives, transparentes et tout à fait crédibles. C’est-à-dire qu’on doit donner de la crédibilité à ce processus électoral. J’ai toujours appelé les amis, la population à soutenir ce processus électoral. Et, cela ne veut pas dire que nous pensons pas à nos compatriotes qui sont à l’Est de la RDC, dans certains endroits occupés par des forces négatives et qui sont à Kwamouth où, d’ailleurs, les forces de l’ordre sont en train de rétablir de l’ordre», a laissé entendre M. Alain Inkabanga, affectueusement appelé ‘’Mutu ya batu’’, entendez ‘’l’Homme Social et sociable’’. 

Il sied de souligner que Alain Inkabanga a toujours prôné la relance agricole et la mise en valeur des humains à travers les voies de communication et la distribution des produits agricoles  

Jules Ntambwe

Articles similaires

Le gouvernement suminwa rassure de la stabilité de la justice pendant ce quinquennat

S'appuyant sur le principe de la justice équitable, le gouvernement suminwa promet de s'investir à fond pour assurer une justice stable en RDC. 

Lomami : à la tête du ministère provincial des finances, Timothée Tshite Lukombe séduit...

Depuis son avènement à la tête de grand ministère  de 2019 jusqu'à nos jours, Timothée TSHITE LUKOMBE fait preuve d'une bonne gestion des recettes de la province. un ministre qui a convaincu toute la population Lomamienne qui décrié autres fois la mauvaise gestion des recettes publiques. Puisqu'il a été un bon gestionnaire, il est le seul ministre provincial qui a travaillé tous les cinq ans du mandat passé, donc du gouverneur LUBAMBA MAYOMBO  jusqu'à Nathan Ilunga Numbi devenu aujourd'hui député national. 

RDC : Judith Suminwa à l’Assemblée nationale pour déposer son programme !

La Première ministre Judith Suminwa, accompagnée de quelques ministres, vient déposer ce samedi 8 juin à l’Assemblée nationale, le programme d’actions du Gouvernement fondé sur les six engagements du Président de la République.