RDC : le projet de loi de finances 2024 chiffré à 40 986 milliards FC adopté par le Sénat !

Partager

Le Sénat a voté ce vendredi 17 novembre 2023, le projet de loi de finances 2024 équilibré en recettes et en dépenses, à 40.986 milliards de francs congolais. 

Sur 83 sénateurs ayant pris part au vote, 81 ont voté pour, deux contre, aucun abstention. La chambre haute du Parlement a dégagé des recettes additionnelles de 451 millions de francs congolais. Ledit projet de loi comporte un taux d’accroissement de 26,3 % par rapport à l’exercice de cette année qui est chiffrée à 32.456,8 milliards de francs congolais.

« Dans un message adressé aux opérateurs économiques, le président du Sénat, Modeste Bahati a invité ces derniers à s’acquitter de leurs obligations, après une enquête de la chambre haute du parlement », a affirmé l’ACP.

Dans la foulée, le Sénat a également adopté le projet de loi portant sur l’activité des bureaux d’information sur le crédit (BIC). Dans son allocution, le ministre des Finances, Nicolas Kazadi a mis en exergue devant les sénateurs, le but de ce texte de loi, qui est celui « d’ouvrir la possibilité des données d’informations sur le crédit ».

« C’est fait pour renforcer l’économie nationale en ce moment où démarre l’identification des citoyens congolais […] ce texte permet de voir la capacité et la crédibilité à rembourser », a-t-il précisé.

Pour rappel, les bureaux de l’information sur le crédit sont agréés par la Banque centrale du Congo pour notamment la collecte des informations et la diffusion des données, cette information vise à éviter le surendettement, l’analyse des données des crédits.

La rédaction

Articles similaires

Le gouvernement suminwa rassure de la stabilité de la justice pendant ce quinquennat

S'appuyant sur le principe de la justice équitable, le gouvernement suminwa promet de s'investir à fond pour assurer une justice stable en RDC. 

Lomami : à la tête du ministère provincial des finances, Timothée Tshite Lukombe séduit...

Depuis son avènement à la tête de grand ministère  de 2019 jusqu'à nos jours, Timothée TSHITE LUKOMBE fait preuve d'une bonne gestion des recettes de la province. un ministre qui a convaincu toute la population Lomamienne qui décrié autres fois la mauvaise gestion des recettes publiques. Puisqu'il a été un bon gestionnaire, il est le seul ministre provincial qui a travaillé tous les cinq ans du mandat passé, donc du gouverneur LUBAMBA MAYOMBO  jusqu'à Nathan Ilunga Numbi devenu aujourd'hui député national. 

RDC : Judith Suminwa à l’Assemblée nationale pour déposer son programme !

La Première ministre Judith Suminwa, accompagnée de quelques ministres, vient déposer ce samedi 8 juin à l’Assemblée nationale, le programme d’actions du Gouvernement fondé sur les six engagements du Président de la République.