Incidents meurtriers de Malemba Nkulu : Peter Kazadi dépêche une mission d’enquête sur le champ !

Partager

Le vice-premier ministre, ministre de l’intérieur, Peter Kazadi Kakinde a instruit la gouverneure du Haut-Lomami de dépêcher une mission d’enquête dans le territoire de Malemba Nkulu, actuellement théâtre d’incidents meurtriers.

Il s’agit, selon plusieurs sources d’un incident survenu après le décès d’un conducteur de taxi moto. C’est dans ce contexte que le gouvernement congolais, par l’entremise du Vice-Premier Ministre et Ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières, Peter Kazadi Kankonde, instruit la gouverneure de cette province, d’initier une mission d’investigation dans le territoire de Malemba Nkulu pour comprendre comment les scènes se sont passées.

«… Au regard des scènes des violences enregistrées à Malemba Nkulu qui ont engendré mort-d’homme, dépêcher une mission d’investigation, associer la justice pour établir les responsabilités», a instruit dle VPM dans sa note de ce lundi.

Le VPM de l’intérieur a également précisé qu’il faut procéder à l’arrestation ou encore à l’interpellation immédiate des auteurs de ces actes ignobles et d’élargir des enquêtes en vue de connaître les mobiles cachés de tels actes, explique, dans le message officiel, le VPM Kazadi Kankonde.

Au total, 4 personnes ont été tuées lundi dans le territoire de Malemba Nkulu, province du Haut-Lomami.

La Rédaction

Articles similaires

NORD-KIVU : 14 personnes tuées dans les bombardements des M23 à Kanyabayonga

14 personnes tuées, 19 blessées dont 4 enfants, tel est le bilan des bombardements en aveuglette durant une semaine dans la commune rurale de Kanyabayonga située a l'extrême sud du territoire de Lubero, près de 140 km de la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu sur la nationale numéro 2.

Nord-Kivu : près de 30 morts dans une nouvelle incursion des ADF à Beni...

Une nouvelle attaque des rebelles d'Allied démocratic forces (ADF) orchestrée dans la journée de ce vendredi 7 juin dans le territoire de Beni, en province du Nord-Kivu, a occasionné la mort de 28 personnes au total.

Kinshasa : désormais, des policiers et militaires en divagations seront arrêtés (Décision)

Kinshasa : désormais, des policiers et militaires en divagations seront arrêtés (Décision)