Élections en RDC : le Cardinal Fridolin Ambongo dénonce le désordre orchestré lors de vote !

Partager

Alors q nous tendons vers la proclamation des résultats officiels des élections en République démocratique du Congo,

Le cardinal Fridolin Ambongo est revenu sur les différents incidents survenus du 20 au 23 décembre dernier pour le vote. Le prélat catholique a qualifié de désordre orchestré et fustige le déroulé des opérations de vote.

Face ce qu’il qualifie de désordre, l’archevêque métropolitain de Kinshasa a conclu que « la CENI n’était pas prête pour organiser les élections ».

« La CENI n’était pas prête à organiser les élections le 20 décembre. Elle a voulu faire une organisation par défi mais voilà les conséquences », a-t-il dit.

Cette réaction du cardinal fait suite aux nombreux désagréments des matériels de la CENI et la frustration de certains électeurs dans les différents bureaux de vote le 20 décembre dernier sur l’ensemble du territoire.

Par ailleurs, Fridolin Ambongo se dit tout même impatient que la mission d’observation d’observation électorale conjointe des Églises catholique et protestante (MOE CENCO/ECC), puisse faire leur rapport quant aux élections, afin d’établir la crédibilité des échéances.

Notons que, les adversaires politiques du candidat président Félix Tshisekedi, ont quant à eux appelé la CENI à reporter les élections car d’après ces derniers  plusieurs irrégularités ont porté atteinte aux résultats.

Japhet Punzu

Articles similaires

Après son investiture à l’assemblée nationale : Judith Tuluka Suminwa se met au travail...

À l’issue du premier Conseil des ministres tenu ce vendredi à la Cité de l’Union africaine, et qui a été consacré essentiellement à une prise de contact entre le Président et les membres du gouvernement, la Première ministre Judith Suminwa Tuluka n'a pas tardé à livrer ses impressions à la presse.

Investiture du Gouvernement : l’honorable Christophe Mpangi satisfait du programme dévoilé par la Première...

C'est au sein de l'Assemblée nationale que le nouveau gouvernement a été investi lors d'une plénière organisée ce mardi 11 juin 2024, dirigé par le président de la chambre basse du Parlement Vital Kamerhe, que la Première ministre Judith Suminwa Tuluka a décortiqué les points de son programme durant ses 5 prochaines années à la tête de la Primature. 

Meurtre de plus de 40 personnes par les ADF à Beni : Martin Fayulu...

Face à cette nouvelle attaque meurtrière des rebelles d'Allied démocratic forces (ADF) en territoire de Beni, province du Nord-Kivu, le président du parti ECiDé, Martin Fayulu, n'a pas mâcher les mots pour indexer le régime Tshisekedi ‘’ d'impuissance et irresponsable ‘’.